Allocution de S.E. Dr Tulinabo Mushingi – Lancement des travaux du Centre de formation régionale d’aide à la lutte contre le terrorisme

Ambassador Tulinabo Mushingi

Allocution de Son Excellence Docteur Tulinabo Mushingi
Ambassadeur des États-Unis
Lancement des travaux du Centre de formation régionale d’aide à la lutte contre le terrorisme (DS/ATA)
Mardi 9 janvier 2018

(Telle que preparée)

Monsieur le Chef d’État-major Général des Armées,
Monsieur le Commandant du Centre d’entraînement tactique numéro 7 (CET-7),
Monsieur le Représentant de la Gendarmerie Nationale,
Monsieur le Représentant de la Police Nationale,
Messieurs les Membres des Forces de l’ordre,
Chers Invités,
Mesdames, Messieurs,

 

Je voudrais tout d’abord souhaiter à tout le monde une très bonne année, Meilleurs vœux, et at-toum Diamm.

Je suis vraiment ravi d’être ici aujourd’hui au Centre d’entraînement tactique numéro 7 (CET-7) de Thiès, en présence du Chef d’État-Major Général des Armées, le Général Cheikh Guèye, et des représentants du Haut Commandant de la Gendarmerie et Directeur de la Justice Militaire, le Général Meissa Niang, et de l’Inspecteur Général de la Police Oumar Mal, pour présider le lancement des travaux du Centre de formation régionale d’aide à la lutte contre le terrorisme (DS/ATA).

Le Sénégal est un partenaire crucial en Afrique de l’Ouest et la construction de ce centre régional renforce le rôle essentiel joué par le Sénégal en tant que leader régional dans nos efforts de lutte contre le terrorisme.

Dans le contexte sécuritaire actuel difficile, sur fond de menaces croissantes des groupes extrémistes violents dans la région, le besoin de formation et d’instruction se trouve au premier plan des efforts de lutte contre le terrorisme.

L’investissement dans le capital humain est crucial dans cette lutte, et des salles de cours adaptées font donc partie intégrante du renforcement des capacités.

Aujourd’hui, sous l’impulsion du Bureau de Sécurité régionale de l’Ambassade, et grâce au Programme d’aide à la lutte contre le terrorisme de la Sécurité diplomatique (DS/ATA), nous poursuivons les « solutions intégrées » du Président Sall à travers ce nouveau partenariat avec les forces de l’ordre et les forces de sécurité sénégalaises, en créant un espace pour l’aide à la lutte contre le terrorisme.

Cela ne constitue qu’une partie de l’engagement dynamique entre le Groupe des experts en sécurité de l’Ambassade des États-Unis, qui comprend des agents du FBI, de l’Agence américaine de lutte contre le trafic de drogue (DEA), de NCIS, du Département de la Sécurité intérieure et de l’immigration (DHS), du Bureau pour le développement, l’aide et la formation à l’étranger dans le domaine des poursuites judiciaires (OPDAT) et de notre Bureau de sécurité régionale de la Sécurité diplomatique, et les membres des forces armées et des forces de l’ordre sénégalaises.

Au cours des douze derniers mois, le Groupe des experts en sécurité de l’Ambassade des États-Unis a donné pour plus de 400 millions de francs CFA de matériel non létal à la Police nationale, inauguré un nouveau laboratoire national de drogue de la Gendarmerie, organisé une rencontre régionale des anciens de l’Académie nationale du FBI, dispensé une formation sous forme d’exercice aux émeutes en prison pour les agents pénitentiaires sénégalais, créé un nouveau groupe anti-drogue avec la Gendarmerie et organisé un entraînement à la lutte contre le terrorisme pour les premiers intervenants via le CICO (Cadre d’Intervention et de Coordination Interministériel des Opérations de Lutte Anti-terroriste).

Comme l’a fait remarquer le Président Trump dans son récent discours sur la Stratégie de Sécurité Régionale, les États-Unis souhaitent une Afrique stable et prospère, capable de répondre aux besoins des citoyens et de gérer les menaces qui pèsent sur la paix et la sécurité, au niveau national et international. C’est précisément  ce que fera ce Centre.

En outre, le Centre de formation régionale est le premier grand domaine de coopération avec le Sénégal dans le cadre de notre nouvel Accord de Coopération en matière de Défense.

Ces trois salles de classe et cet entrepôt témoignent de la maturité de notre engagement à travailler ensemble dans la lutte contre l’extrémisme violent.

Cette installation nous permettra d’avoir jusqu’à 200 élèves en même temps, répartis dans les trois salles de classe. Nous pourrons également faire de l’instruction par petits groupes pour certaines de nos formations sur les Opérations de patrouille aux frontières en milieu rural, ainsi que des volets de formation aux missions du maintien de la paix dans la région pour des unités entières.

L’entrepôt permettra d’appuyer les formations dans le cadre de la  lutte contre le terrorisme avec du matériel didactique et opérationnel. Ainsi, une partie du matériel sert à appuyer les renforts pour la sécurité aux frontières et les capacités d’enquête après une explosion.

Ce centre a une valeur de près de 830 millions de francs CFA et je me réjouis d’avance de la cérémonie d’inauguration qui aura lieu dans le courant de l’année.

Je tiens à remercier nos amis des Forces armées sénégalaises pour leur collaboration en matière de renforcement des capacités, qui vous aidera, ainsi que vos partenaires au sein de la Gendarmerie et de la Police nationale, à mieux répondre au fléau du terrorisme.

Nous sommes ensemble dans ce combat et nous espérons sincèrement que ce centre de formation régionale vous aidera dans votre mission.

Merci à tous.