Allocution de l’Ambassadeur des Etats-Unis Cérémonie de signature du Fonds de l’Ambassadeur pour la préservation culturelle

Allocution de l’Ambassadeur des Etats-Unis
Cérémonie de signature du Fonds de l’Ambassadeur pour la préservation culturelle
Théâtre Daniel Sorano
Jeudi 2 novembre 2017

(Telle que préparée)

 

Asalamu Alekum!

C’est avec un grand plaisir que j’assiste à cette cérémonie qui reconnait la richesse culturelle du Sénégal, et célèbre le partenariat entre le gouvernement des Etats-Unis et les organisations qui préservent cette culture. Je suis fier d’annoncer que l’Ambassade des Etats-Unis à Dakar a accordé une subvention de cent huit mille dollars, soit presque 60 millions de francs CFA, à l’organisation Entente des Mouvements Associations de Développement ou EMAD, par le biais du Fonds de l’Ambassadeur pour la préservation culturelle. Cette subvention servira à préserver la musique de la communauté Lébou. L’EMAD s’active depuis plusieurs années pour conserver l’héritage culturel immatériel, et nous sommes fiers d’être en partenariat avec eux pour ce projet.

Comme c’est le cas pour de nombreuses communautés et traditions, la musique lébou est étroitement associée à des rites cérémoniels, comme les chansons et rythmes du Ndaw Rabin que les femmes jouent pendant le festival pour célébrer le début de la saison des pluies. La préservation de cet art est étroitement liée à la préservation des traditions culturelles.

Au cours des 12 prochains mois, l’EMAD va réunir des membres de la communauté Lébou, des artistes, des intellectuels, dans des ateliers et un forum ; la musique traditionnel lébou sera rendue accessible à une plus grande audience à travers des prestations en public, et la production d’un livre, de CDs, et d’un film documentaire.

Je voudrais féliciter l’EMAD pour sa sélection, après un processus très compétitif, et j’ai hâte de voir le développement de ce projet. Je souhaite également  rendre hommage au partenariat entre le Ministère de la Culture et l’EMAD, et au travail remarquable que le Ministère fait pour protéger et promouvoir la culture sénégalaise.

Le Fonds de l’Ambassadeur pour la préservation culturelle a été créé en 2001 pour soutenir la préservation des sites et objets culturels, et les formes d’expressions culturelles traditionnelles à travers le monde. Le Ministère de la Culture, les organisations comme l’EMAD et le gouvernement des Etats-Unis partagent le but de protéger et de préserver l’héritage culturel.

En protégeant la culture d’un pays, on lie les gens à leur passé, et on les lie les uns aux autres. L’avenir d’une société est renforcé quand l’histoire et la culture sont préservées. La préservation culturelle requiert des partenariats et des collaborations avec des acteurs divers de la société. Et nous pouvons en voir l’illustration lors de cette cérémonie. Des membres éminents du gouvernement, de la communauté religieuse, de la société civile et du public se retrouvent ensemble pour reconnaitre la vitalité de la culture sénégalaise, et l’importance de la protéger.

L’Ambassade des Etats-Unis à Dakar est fière d’être votre partenaire, pour protéger une partie de la culture sénégalaise, mais également pour renforcer les liens déjà solides qui existent entre nos deux pays.

Encore une fois, félicitations à l’EMAD. Je vous remercie.

Dieuredieuf !