Allocution de l’Ambassadeur des Etats-Unis – clôture du programme Educating for Peace, Lundi 4 décembre 2017, Maison de la Presse

Allocution du Dr Tulinabo Mushingi
Ambassadeur des États-Unis au Sénégal
À l’occasion de la clôture du programme Educating for Peace
Lundi 4 décembre 2017,

Maison de la Presse

 

(Telle que préparée)

As-Salaam-Alaikum.

Je suis heureux d’être avec vous aujourd’hui pour participer à la clôture de l’initiative Educating for Peace, de l’Institut Timbuktu. Ce programme s’adressait aux élèves et aux étudiants du Sénégal – par le biais d’Internet, de la musique, de discussions – autour des questions de paix et de tolérance.

Lancé il y a un peu moins de deux ans, l’Institut Timbuktu, sous la direction du Professeur Bakary Sambe, a permis de sensibiliser des enfants de tous âges – depuis l’école élémentaires jusqu’à l’université – et d’élever le débat lorsqu’il est question de penser et d’embrasser la paix et la tolérance.

En utilisant une programmation interactive comme le théâtre, des marches, la musique et les médias sociaux, et en travaillant en partenariat avec des personnes célèbres comme Bombardier et des groupes de la société civile tels que les Mères pour la Paix, Timbuktu a influencé un grand nombre de jeunes.

Nous avons apporté notre appui au Dr Sambe à travers une subvention pour lutter contre l’extrémisme violent, grâce à la promotion du dialogue positif, de la compréhension, de la tolérance et des liens entre les élèves et les étudiants. À travers l’organisation de nombreux évènements, dont celui d’aujourd’hui, l’Institut Timbuktu et l’Initiative Educating for Peace ont renforcé la notion selon laquelle l’Islam est une religion de paix. En mettant l’accent sur le dialogue et l’interaction, une nouvelle génération va comprendre la valeur de l’échange – échange d’idées, de croyances et de pensées. En tant que société, nous devenons plus forts lorsque nous autorisons plusieurs voix.

L’un des présidents des États-Unis que je préfère, John F. Kennedy, a dit un jour: « Il nous appartient à tous d’encourager un esprit de tolérance, non seulement de la part du gouvernement, mais également entre les groupes au sein de la communauté». La tolérance n’implique pas un manque d’engagement vis-à-vis de nos propres croyances. En revanche, elle condamne l’oppression ou la persécution d’autrui.

Je trouve que c’est une description pertinente de l’Initiative Educating for Peace – il ne s’agit pas de changer l’opinion de quelqu’un, mais plutôt de comprendre la perspective d’autrui. Que ce soit à travers une vidéo sur You Tube, une marche avec des inconnus à Kaolack, un jeu avec un ou une camarade de classe à Mbour, ou un débat avec des étudiants qui ont des points de vue différents à Saint-Louis, Educating for Peace  a donné aux jeunes du Sénégal une alternative à l’idéologie extrémiste et au discours de haine.

Aussi, je voudrais vous remercier, Dr Sambe, ainsi que vos nombreux collaborateurs et les élèves et étudiants eux-mêmes, qui ont été un élément clef de la réussite d’Educating for Peace.

Jerre Jef.