Allocution de l’Ambassadeur des Etats-Unis – Ouverture officielle du Laboratoire d’Analyse des Drogues de la Police Nationale

Allocution de l’Ambassadeur Tulinabo Mushingi
A l’occasion de l’ouverture officielle du Laboratoire d’Analyse des Drogues de la Police Nationale
Cité Police, Avenue Malick Sy, Dakar
Mardi 5 décembre 2017, 10h00-11h30

 

(Telle que préparée)

 

 Monsieur le Ministre de l’Intérieur, représentant le Gouvernement du Sénégal,
Monsieur l’Inspecteur Général de la Police, Directeur de la Police Nationale,
Monsieur le Général de Division, Haut Commandant de la Gendarmerie et Directeur de la Justice Militaire,
Monsieur le Directeur Général des Douanes,
Monsieur le Procureur de la République,
Monsieur le Doyen des Juges,
Messieurs les Ambassadeurs et Représentants Diplomatiques,
Monsieur le Bâtonnier de l’Ordre des Avocats,
Monsieur le Directeur Général de l’Ecole Nationale d’Administration,
Messieurs les Directeurs,
Messieurs les Représentants de NCIS,
Monsieur le Représentant d’AFRICOM,
Chers Invités,
Mesdames, Messieurs,

(Wolof) : Assalam Aleikoum!  Mangui lène di gereum ci sène tééway.
(Phonetic pronunciation):  Assalam Aleikoum!  Mahn-GEE lehn dee G’R-um chee sehn TAY-waj fee

 C’est un plaisir pour moi d’inaugurer ce laboratoire d’analyse des drogues en votre compagnie. Cet évènement, qui traduit le partenariat solide qui existe entre le gouvernement du Sénégal et celui des États-Unis, est le résultat d’efforts immenses consentis.

Je voudrais saisir cette opportunité pour remercier les différentes entités qui ont permis de réaliser ce laboratoire : la Police Nationale Sénégalaise, à travers la Division de la police scientifique et technique, pour avoir accepté d’héberger le laboratoire ; le Commandement Américain pour l’Afrique (AFRICOM) qui a facilité le financement et l’équipement du laboratoire ; l’Agence Américaine des Douanes aux frontières (CBP) qui soutient le laboratoire à travers des formations continues pour le personnel du laboratoire ; enfin, mais non des moindres, l’équipe de NCIS/Force Protection Detachment Sénégal pour la coordination de ce projet entre les différentes entités.

Ce laboratoire doté d’équipements très modernes permet d’analyser avec précision les produits suspects saisis.

Depuis les années 2000, le Sénégal  a progressivement saisi des quantités records de drogues, surtout sur l’axe Bamako-Dakar. Et, conscient de sa position de carrefour, le Sénégal a fait de la lutte contre la drogue une priorité et en a criminalisé son trafic.

La lutte contre le trafic de drogue nécessite une mobilisation de toutes les forces de défense et de sécurité, ainsi que de la justice, et exige des moyens adaptés et un renforcement de capacité permanent du personnel. En effet, comme nous le savons tous, le trafic de drogue génère instabilité et criminalité organisée et constitue une menace transnationale. Par conséquent, une réponse concertée et cohérente est nécessaire en raison de l’augmentation inquiétante du trafic de drogue et des conséquences potentielles dans la région, telles que le blanchiment d’argent, la corruption, la violence et même le financement du terrorisme.

Je me réjouis d’avance de la poursuite de ce partenariat entre le Sénégal et les Etats-Unis d’Amérique dans le but d’aider à la prospérité et à la sécurité de nos pays respectifs.

Merci de votre attention