Allocution de Madame Amy Holman – Etat-major de la Caserne nationale des sapeurs-pompiers   

Allocution de Madame Amy Holman 

 Premier Conseiller de l’Ambassade des Etats-Unis 

Etat-major de la Caserne nationale des sapeurs-pompiers 

 

Monsieur le Ministre de l’Intérieur, 

Monsieur le Commandant de la Caserne des Sapeurs-Pompiers, 

Chers partenaires et invités, 

Bonjour.  

Assalam Aleikoum   

 

C’est avec plaisir que j’assiste à cette cérémonie qui vient souligner les investissements importants en sécurité des Sapeurs-Pompiers du Sénégal et de l’Agence de Réduction des Menaces en matière de Défense des Etats-Unis, que nous appelons DTRA. 

Ce partenariat, qui a débuté en 2015, a produit une unité formée et équipée suivant les meilleurs standards internationaux. Je suis fier que cette unité de sapeurs-pompiers ait déjà fait ses preuves au cours d’exercices nationaux et internationaux. L’exemple le plus récent de son excellence se trouve dans l’exercice multinational Africa Lion-21, organisé au Maroc, durant lequel l’unité a répondu à une simulation d’incident industriel et matériel toxique dans le port d’Agadir. L’unité a fait une démonstration éclatante de sa maîtrise technique et tactique, avec l’utilisation de ses nouveaux équipements, pour évacuer les blessés et opérer la décontamination d’un grand nombre de victimes pendant l’exercice Africa Lion. 

 Il y a 7 ans, DTRA a débuté son partenariat avec le Sénégal, pour construire la capacité de parer aux armes de destruction massive au sein du Corps des Sapeurs-Pompiers, après avoir découvert que le Senegal ne possédait pas la capacité de répondre à des désastres biologiques, chimiques, radiologiques ou nucléaires de grande ampleur. C’était une préoccupation régionale, étant donné l’absence de certitude absolue que les réserves d’armes chimiques de Libye avaient été éliminées. Le Senegal était intéressé par la création d’une unité dédiée à cet objectif. Des soldats sénégalais furent sélectionnés pour leur capacité à apprendre et effectuer les taches techniques complexes requises dans ce domaine. Depuis lors, ils ont participé à 45 formations menées par des experts de toutes les spécialités concernées, des Etats-Unis, de la République tchèque, du Maroc, et d’ailleurs. 

Le peuple américain a fait don d’un équipement d’une valeur de plus d’un virgule six milliards de francs CFA (3 millions de dollars), afin que les sapeurs-pompiers puissent détecter, identifier les menaces au plus haut niveau, les atténuer ou nous en protéger. 

Cette formation et cet équipement, fournis par les Etats-Unis, et combiné au temps et à l’engagement de la part des Sénégalais, est un exemple de situation gagnant-gagnant à laquelle nos deux nations peuvent arriver lorsqu’elles se mettent en partenariat pour atteindre un objectif commun, comme nous le faisons depuis 60 ans.   

Ce jour marque une transition dans l’histoire du Peloton CBRN des Armes nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques. 

Je veux remercier DTRA, pour son investissement dans cette unité, qui est à présent complètement formée et compétente. Ce peloton a déjà répondu à de nombreux évènements au Sénégal : il a contribué à l’effort national de lutte contre la COVID-19, il a effectué le sauvetage, et le contrôle subséquent de la marée noire, du navire échoué aux Iles de la Madeleine, il a stoppé le déraillement du train des Industries chimiques du Sénégal qui transportait de l’acide phosphorique. Il a excellé dans de nombreux exercices. A présent, le peloton CBRN évolue et il va travailler avec des unités paires telles que la Garde nationale du Vermont, et continuer ainsi son partenariat avec les Etats-Unis. 

  J’espère que l’avenir de cette unité constituera un symbole de l’amitié profonde entre les peuples américain et sénégalais, travaillant ensemble pour construire un monde sûr et prospère pour nos peuples.   

Vive la coopération entre le peuple américain et le peuple sénégalais.  

Thank you very much. 

Merci de votre attention, 

Jer-eh-jef.