L’Ambassadeur des Etats-Unis salue la « collaboration dynamique » entre l’USAID et le Gouvernement du Sénégal

Minister Amadou Ba and Ambassador Zumwalt presided over the annual Joint Portfolio Review between the Government of Senegal and USAID. (Photo US Embassy)

La  rencontre annuelle entre le Gouvernement du Sénégal et l’Agence internationale des Etats-Unis pour le Développement (USAID), communément appelée Revue annuelle conjointe du portefeuille d’aide au développement, s’est tenu ce mardi 23 juin 2015 sous la présidence du ministre de l’Economie et des Finances du Sénégal Amadou Ba, et l’Ambassadeur des Etats-Unis, M. James Zumwalt

Cet exercice annuel a pour objectif de faire le point sur l’état d’avancement de l’exécution des projets financés par l’USAID sur le plan technique, administratif et financier de l’année précédente.

Dans son discours d’ouverture, M. Zumwalt a tout d’abord salué « la collaboration dynamique et soutenue entre l’USAID et les représentants du gouvernement du Sénégal », appréciant le travail réalisé par le ministère de l’Economie, des Finances et du Plan avec les ministères d’exécution pour faciliter la mise en œuvre des activités intergouvernementales.

Pour sa part, le ministre Amadou Ba a rappelé que « le programme bilatéral, qui a débuté en 1961, s’est intensifié au fil des années pour atteindre un montant cumulé d’environ 1 095 milliards de FCFA en 2014 ».

M. Ba a retenu que la revue annuelle constitue un moment important pour s’assurer de la bonne mise en œuvre du programme de coopération, identifier les principales contraintes et formuler les solutions les plus appropriées.

Pour rappel, le gouvernement du Sénégal et l’USAID ont convenu d’étendre sur les cinq prochaine années 2015-2019 tous les programmes sous  leur coopération quinquennal (2010 -2015) qui tire à sa fin.

« Nous entrons dans la dernière année de notre cycle quinquennal de planification avec le gouvernement du Sénégal dans le cadre d’accords d’assistance. En accord avec vos services compétents, nous avons proposé de prolonger ces accords d’assistance afin d’être en phase avec le Plan Sénégal Emergent, » a ajouté M. Zumwalt.

En 2014, le montant total de l’aide des Etats-Unis au Sénégal par le biais de l’USAID s’est élevé à plus de 119,5 millions de dollars US, soit 69 milliards de francs CFA. Ces chiffres correspondent à la quatrième mise en œuvre des accords d’assistance du programme quinquennal de coopération.

Cette rencontre a été l’occasion de rappeler les résultats tangibles et significatifs de développement en 2014.

En santé, l’appui de l’USAID a contribué à diminuer de 55 pour cent la mortalité infantile des moins de cinq ans, la formation d’environ  dix mille travailleurs de santé communautaire pour accroitre l’accès aux services, entre autres.

En agriculture, plus de 78 000 foyers, soit  113 000  agriculteurs ont bénéficié de formation en technologie et gestion ce qui a permis des ventes à hauteur de 137 000 tonnes de céréales, pour une valeur 11 milliards de francs CFA.

En ciblant le problème de la pêche illégale et encouragé la préservation des ressources, plus de 603 000 ha de ressources maritimes et côtières font à présent l’objet d’une meilleure gestion.

En Education, 10,405 élèves qui ont des difficultés en lecture ont bénéficié de cours de remédiation, les écoles primaires publiques ont reçu au total 600 000 manuels de lecture, et la réhabilitation de  Centre Régional de Formation du Personnel de l’Education (CREPE) de Kolda et de Tambacounda.

En matière de bonne gouvernance, l’USAID appui l’élaboration de la loi sur les partis politiques, le renforcement du leadership des femmes dans 17 communes de Thiès et Diourbel, l’acquisition d’extraits de naissance pour plus de 2000 élèves en Casamance, entre autre.