Arrivée des doses de vaccin de l’Initiative COVAX – Allocution de Son Excellence Dr Tulinabo Mushingi

Allocution de Son Excellence Dr Tulinabo Mushingi,
Ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal
Arrivée des doses de vaccin de l’Initiative COVAX
Dakar, Sénégal, Mercredi 3 mars 2021

 

C’est vraiment un honneur pour moi d’être ici aujourd’hui et de représenter les États-Unis pour l’arrivée au Sénégal du premier lot de vaccins de l’Initiative COVAX.

Le Président Biden a récemment dit : « La COVID nous a montré qu’aucun pays ne peut agir seul face à la pandémie. » Nous sommes ensemble dans cette histoire. Ou, comme ceux d’entre nous qui parlent wolof disent : « Nio bok gaalgi.»

Et comme nous sommes tous dans le même bateau, nous devons pagayer dans la même direction. Xachando dorando. Cette initiative COVAX est l’un des meilleurs exemples de cet esprit de coopération qu’il m’ait été donné de voir de toute ma carrière de diplomate.

La COVID-19 a touché le Sénégal pour la première fois il y a un an. Le nouveau virus s’est rapidement propagé en Chine et en Europe et avait commencé à se propager dans mon pays. Je me souviens combien nous étions préoccupés. Combien de morts y aurait-il ? Nos économies allaient-elles survivre ?

Mais au lieu de laisser la peur nous paralyser, nous avons agi. Le gouvernement du Sénégal a mis sur pied une riposte courageuse, avec notamment des mesures préventives et l’un des plans de relance fiscale les plus progressistes de la région. Le peuple américain s’est tenu aux côtés du Sénégal à chaque étape. Permettez-moi de vous en donner quelques exemples.

· Nos collaborateurs de CDC sont en première ligne depuis le premier jour ; ils ont déployé une équipe d’épidémiologistes pour soutenir le gouvernement dans l’investigation des cas, l’analyse des données et le traçage des contacts.

· Le financement par l’Agence de la Défense pour la réduction des menaces (Defense Threat Reduction Agency DTRA) des États-Unis a permis de construire et d’équiper le Centre des opérations d’urgence sanitaire (COUS), qui est l’épicentre des efforts du Sénégal pour lutter contre la COVID-19. En outre, CDC a contribué à l’installation des systèmes du COUS et à la formation de son personnel, au siège de CDC à Atlanta.

· L’USAID a déployé 6,1 milliards de francs CFA (11,4 millions de dollars) de fonds – nouveaux et réorientés – pour prévenir la transmission de la COVID-19 et atténuer ses effets sur le plan économique. Ce montant inclut les 2 millions de dollars récemment approuvés pour l’assistance technique, afin d’appuyer la vaccination des communautés sénégalaises contre la COVID-19.

· Le secteur privé américain, par le biais de la Chambre de commerce américaine, a donné plus de 350 millions de francs CFA au fonds de la Force COVID-19 du Sénégal.

La liste est longue. Ces mesures d’urgence ont été prises dans le contexte de notre partenariat pour le développement qui a 60 ans d’existence. Depuis 2015, les États-Unis ont apporté des fonds à hauteur d’environ 32 milliards de francs CFA (60 millions de dollars) chaque année pour le renforcement du système de santé publique du Sénégal. Nous sommes en partenariat étroit avec le Sénégal au sein du Programme de sécurité sanitaire mondiale (GHSA). Le fait d’avoir investi dans le peuple sénégalais a permis de mettre en place une base solide pour répondre à ce défi.

Par ailleurs, le monde s’est également rallié pour découvrir des vaccins en des temps records. Avec l’appui des gouvernements, le secteur privé a libéré son expertise. Ce à quoi nous avons assisté ces 12 derniers mois relève quasiment du miracle.

L’initiative COVAX constitue le point culminant de ces efforts : la conjonction des forces des gouvernements, des organisations internationales, des fondations et du secteur privé pour fournir des vaccins à quelque 93 pays partenaires, dont le Sénégal.

Le 18 février, le Président Biden a annoncé que le États-Unis allaient apporter une contribution de 4 milliards de dollars (2.100 milliards de francs CFA) aux efforts

de l’initiative COVAX. Cet effort intervient en plus de notre soutien annuel de longue date de près de 300 millions de dollars au GAVI, l’alliance mondiale du vaccin.

Les Etats-Unis ont déjà versé 2 milliards de dollars à l’initiative COVAX. Nous verserons les 2 milliards de dollars restants dans les mois à venir pour mobiliser des contributions supplémentaires et garantir une distribution équitable des vaccins.

Nous apprécions les contributions significatives faites par beaucoup, y compris les partenaires présents ici aujourd’hui. Nous en appelons à la communauté internationale pour travailler en collaboration avec le GAVI et apporter des ressources supplémentaires afin d’appuyer la vaccination contre la COVID-19 dans le monde et de cibler la fabrication, la fourniture et la livraison des vaccins en urgence.

Pour terminer, je voudrais féliciter chaleureusement Son Excellence Monsieur le Président de la République Macky Sall et toute son équipe pour la réponse nationale à la crise de la COVID-19. Le Sénégal est l’un des premiers pays à être en mesure de recevoir ces doses de vaccins dans le cadre de l’initiative COVAX. Ceci est dû en grande partie au plan de vaccination avancé du gouvernement, qui a inspiré la confiance des partenaires internationaux.

Merci.