Cérémonie de Signature du Protocole d’Entente United States African Development Foundation (USADF)

Allocution du Dr Tulinabo Mushingi, Ambassadeur des États-Unis
Cérémonie de signature du Protocole d’entente
United States African Development Foundation (USADF)
Hôtel Radisson Blu
Samedi 14 décembre 2019 

(Telle que préparée)

 

Monsieur le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur,
Mesdames, Messieurs les Membres du Gouvernement,
Monsieur le Président de l’United States African Development Foundation,
Monsieur le Délégué Général de la Délégation Générale à l’Entreprenariat Rapide des Femmes et des Jeunes,
Chers Jeunes Entrepreneurs et Bénéficiaires du Programme,
Mesdames, Messieurs, Bonjour.

Je suis heureux d’être ici avec vous aujourd’hui pour la signature du Protocole d’entente entre l’United States African Development Foundation – l’USADF – et la Délégation Générale à l’Entreprenariat Rapide des Femmes et des Jeunes, ou DER. Cette occasion mémorable constitue un évènement majeur dans les relations entre les États-Unis et le Sénégal, qui remontent à bientôt 60 ans.

En tant qu’Ambassadeur des États-Unis au Sénégal, l’un de mes objectifs majeurs est le renforcement de la croissance économique, du commerce et de l’investissement pour accroître la prospérité du Sénégal et des États-Unis, et telle est également la perspective de l’USADF. C’est pourquoi cette agence œuvre en partenariat avec le Sénégal depuis 1986, en travaillant directement avec les communautés par le biais de divers partenariats et programmes. Au cours de la dernière décennie seulement, l’USADF a investi près de 4,5 milliards de francs CFA dans le financement de subventions accordées à plus de 70 entreprises locales, contribuant à améliorer les moyens de subsistance de 400.000 Sénégalais.

Comme l’USADF, je suis convaincu qu’il n’y a pas de meilleure manière de montrer l’engagement des États-Unis dans l’avenir de l’Afrique qu’à travers notre investissement dans sa ressource la plus importante – sa population, et tout particulièrement les jeunes et les femmes.

Au mois de juin, j’ai pris la parole à l’ouverture du Deuxième Sommet annuel de l’Entreprenariat des Jeunes, qui s’est tenu à Dakar. Cet évènement a donné l’occasion à de jeunes entrepreneurs venus de tout le continent d’échanger des idées, de développer leurs réseaux d’entreprises et d’apprendre les uns des autres.

En raison de cet accent mis sur les jeunes et les femmes, la DER est un partenaire naturel pour l’USADF au Sénégal. Avec cet accord quinquennal d’un montant de 12 milliards de francs CFA, l’USADF et la DER vont travailler ensemble pour accorder des prêts à faible taux d’intérêt à des entrepreneurs sénégalais, des coopératives agricoles, des associations de producteurs, et des petites et moyennes entreprises. Ce soutien contribuera au renforcement de la compétitivité du Sénégal sur le marché et aura un impact positif sur les paysans, les organisations et les communautés de base grâce à l’augmentation des ventes et des revenus, la dynamisation de la production, la création d’emplois et l’amélioration des moyens de subsistance. Ce partenariat est spécialement conçu pour aider les petites entreprises qui ont démontré leurs progrès, mais qui ont peut-être été laissées de côté par les banques commerciales ou les investisseurs, à obtenir l’appui dont elles ont besoin pour franchir une étape dans leur croissance.

Un vieux proverbe africain dit que « Si vous voulez aller vite, allez-y seul. Si vous voulez aller loin, allez-y ensemble. » Je suis vraiment ravi des opportunités offertes dans le cadre de ce partenariat et je suis curieux de voir jusqu’où nous pouvons aller ensemble.

Merci et félicitations pour la signature de ce Protocole d’entente.