Clôture et Résultats du Compact du Sénégal

Monsieur le Premier Ministre,

Monsieur le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural,

Monsieur le Ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement,

Mesdames, Messieurs les Ministres,

Mesdames, Messieurs les Députés et Membres du Conseil économique social et environnemental,

Messieurs les Gouverneurs de Région,

Messieurs les Présidents de Conseil départemental et élus de région,

Mesdames, Messieurs les Maires,

Mesdames, Messieurs les Directeurs Généraux et chefs de services,

Madame la Directrice Résidente du MCC,

Monsieur le Directeur Général du MCA-Sénégal

Chers invités, Mesdames et Messieurs,

Bonjour. Je voudrais tout d’abord vous remercier d’être venus ici aujourd’hui pour fêter avec nous les résultats du Compact du Millennium Challenge Corporation (MCC) pour le Sénégal. L’aboutissement de ce Compact d’une durée de cinq ans est une réalisation remarquable.

En effet, il n’a pas toujours été facile de mettre en œuvre des projets d’une telle ampleur. L’investissement par les Etats-Unis d’Amérique de presque deux cent soixante-dix (270) milliards de francs CFA, via le MCC, était ambitieux à la base. Mais chaque projet et activité était conçu pour réduire la pauvreté par la croissance économique. Le Compact avait également pour objectif l’amélioration de la productivité agricole du Sénégal et ces investissements sont venus appuyer le Plan Sénégal Emergent.  Aujourd’hui, nous célébrons les fruits du travail intense et de l’implication du personnel du MCA (Millennium Challenge Account) et de l’ensemble de ses  partenaires et parties prenantes. Je tenais à vous adresser mes plus sincères félicitations.

Je voudrais ajouter que le gouvernement des Etats-Unis bâtit des partenariats avec des pays qui sont déterminés à prendre en main leur propre développement. Ainsi, lors de son déplacement au Ghana, le président Obama a déclaré : « l’avenir de l’Afrique appartient aux  Africains ». Et il les a invités à « prendre en main leur destin et entreprendre des changements de bas en haut ». La façon dont le gouvernement du Sénégal œuvre pour aider les populations sénégalaises à sortir de la pauvreté constitue une illustration éclatante de cette vision. Grâce au Compact conclu entre nos deux gouvernements, nous avons ainsi pu aboutir aux réalisations suivantes :

  • L’accès aux marchés internationaux et nationaux, avec le bitumage de deux cent quatre-vingt-onze (291) kilomètres de route, et quatre-vingt (80) kilomètres supplémentaires qui seront réalisés par le gouvernement du Sénégal.
  • L’accès à l’eau d’irrigation tout au long de l’année, grâce à la construction ou la rénovation de deux cent quarante-cinq (245) kilomètres de canaux d’évacuation et d’irrigation. La construction d’un tout nouveau périmètre de terres irriguées d’une surface de quatre cent cinquante (450) hectares, à Ngallenka.
  • L’accès à de plus grandes opportunités économiques, grâce à une formation commerciale et au financement de plus d’un millier de micro-projets dans la Vallée du Fleuve Sénégal et en Casamance.
  • L’accès aux droits fonciers, avec l’intégration de dix mille parcelles dans les systèmes cadastraux des communautés, et l’enregistrement des droits fonciers pour plus de huit mille six cents (8.600) foyers. L’amélioration de la sécurisation foncière donnera aux agriculteurs la confiance nécessaire pour investir davantage dans leurs terres ; enfin,
  • L’évitement et la résolution des conflits, grâce à la mise en place de neuf comités techniques d’appui à la sécurisation foncière et la formation d’une quarantaine de commissions de gestion et de règlement des conflits. Ces comités et commissions appliqueront des critères transparents et équitables dans la distribution et l’affectation des terres des zones irriguées.

Grâce à ces investissements, les revenus des ménages vont augmenter. Les Sénégalais auront de meilleures conditions de vie pour eux-mêmes et pour leurs familles. Le gouvernement des Etats-Unis se réjouit de contribuer à cette avancée remarquable, qui renforcera l’accès économique pour les personnes les plus démunies.

Je me réjouis des échanges qui vont avoir lieu aujourd’hui. Je veux entendre parler des résultats du Compact auxquels nos gouvernements sont parvenus ensemble. Je voudrais en particulier connaître vos histoires et l’impact positif attendu pour les bénéficiaires et leurs familles.

Nous nous réunissons aujourd’hui pour célébrer une dernière fois la fin du Compact, mais nous savons également qu’il ne s’agit que d’une étape sur le chemin de la croissance économique pour les populations du Sénégal. Il y a encore du travail à faire pour consolider ces formidables résultats du Compact, mais ce matin, nous fêtons les millions de Sénégalais qui ont bénéficié du Compact et en bénéficieront dans l’avenir.

Merci.