Conférence de Presse sur la NASA Déclaration d’ouverture – Allocution de Son Excellence Dr. Mushingi, Ambassadeur des États-Unis, Dakar, lundi 3

Allocution de Son Excellence Docteur Mushingi, Ambassadeur des États-Unis
Conférence de Presse sur la NASA
Déclaration d’ouverture
Dakar, lundi 30 juillet 2018

 

(Telle que préparée)

Monsieur le Ministre, je voudrais vous remercier d’avoir organisé cette conférence de presse et de m’avoir invité. C’est un plaisir d’être ici pour aider à accueillir les scientifiques de la mission spatiale de la NASA, New Horizons, au Sénégal. Comme vous le savez, la NASA – l’Agence spatiale américaine – a rassemblé plus d’une quarantaine de scientifiques américains et français au Sénégal pour observer un astéroïde lointain, connu sous le nom d’objet de la Ceinture de Kuiper MU69 ou Ultima Thule, au moment où il passera devant une étoile, ce qui s’appelle le phénomène d’occultation. Cela va se produire dans quelques jours. Cet objet de la taille d’une ville est situé dans la Ceinture de Kuiper, un champ d’astéroïdes au-delà de Pluton. C’est un phénomène crucial à observer, car il aidera la mission spatiale de la NASA, New Horizons, dans sa quête pour comprendre les confins de notre système solaire.

D’éminents scientifiques font partie de ce panel, qui expliquera plus en détail la portée scientifique de cette mission. Toutefois, ce que je trouve frappant, ce n’est pas seulement l’impact de cette occultation pour l’astronomie, mais l’étroite collaboration entre pays qui rend cette mission possible. Il s’agit d’une entreprise considérable. La NASA a invité des membres d’établissements éducatifs américains et français. New Horizons a travaillé en étroite collaboration avec l’Ambassade des États-Unis à Dakar, et avec le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation pour parvenir à ce résultat sur le plan logistique. Nous saluons l’engagement du gouvernement du Sénégal, qui s’est montré enthousiaste et impliqué non seulement dans cette mission, mais également dans la promotion des relations scientifiques entre les États-Unis et le Sénégal. Je ne peux résister à faire un jeu de mots, si vous le permettez : c’est une collaboration étoilée au nom de la découverte scientifique, qui transcende les frontières. J’espère que les interactions qui s’en suivront entre scientifiques américains, français et sénégalais donneront lieu à d’autres partenariats scientifiques, et que les étudiants sénégalais y trouveront une inspiration pour tourner leurs regards vers les étoiles et étudier notre système solaire.

Encore une fois, bienvenue aux scientifiques de la mission spatiale de la NASA, New Horizons. Je vous adresse tous mes vœux de succès dans cette importante entreprise au Sénégal.

Merci.