Dakar accueille le sommet des chefs d’état-major des armées de terre d’Afrique

Lineup of African Service Chiefs at the Summit (Photo US Embassy)
Le Général David G. Perkins, l’Ambassadeur Jim Zumwalt, le Ministre Augustin Tine et le Général Mamadou Sow à la cérémonie d’ouverture (Photo US Embassy)
Le Général David G. Perkins, l’Ambassadeur Jim Zumwalt, le Ministre Augustin Tine et le Général Mamadou Sow à la cérémonie d’ouverture (Photo US Embassy)

Le sommet des armées de terre d’Afrique 2015 a débuté le 9 février avec la participation des chefs d’état-major des armées de terre de 36 pays africains. L’événement, organisé par le Commandement des Forces terrestres américaines pour l’Afrique (USARAF), en collaboration avec les Forces Armées sénégalaises, se tient du 9 au 12 février à Dakar. Le sommet permettra aux participants – des officiers supérieurs de pays du continent africain – de se rencontrer afin de répondre aux intérêts et préoccupations communs, et de  consolider ainsi les relations multilatérales.

Le thème de cette année est : « Entraîner la force pour un large spectre d’opérations militaires ». Les sujets de discussion vont des défis de sécurité en Afrique, aux opérations de soutien de la paix et l’adaptation institutionnelle.

Le Major général David G. Perkins, commandant de l’entrainement et de la doctrine de l’armée américaine, a déclaré lors de la cérémonie d’ouverture que le fondement de nos réalisations futures – ensemble avec les partenaires africains – est d’apporter la paix et la sécurité: « L’objectif final est un environnement dans lequel nous pouvons avoir la prospérité politique, la prospérité économique, la prospérité culturelle, toutes ces choses que les gens du monde entier recherchent, c’est-à-dire une certaine qualité de vie ».

S’adressant aux délégués, l’ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, S. E. James Zumwalt, a déclaré : « En tant que soldats et diplomates, nous sommes sur un même terrain pour exécuter les instructions de nos dirigeants afin de renforcer la sécurité et la paix. Soldats et diplomates sont des partenaires tout comme les Africains et les Américains sont des alliés. Nous partageons un objectif commun de parvenir à la paix, la sécurité et la prospérité économique dans nos sociétés ». « Aujourd’hui, nous allons axer les discussions sur la paix et la sécurité, mais nous comprenons tous que la paix et la stabilité durable sont des conditions essentielles pour la croissance économique » a affirmé le diplomate américain.

Le ministre sénégalais des Forces armées, M. Augustin Tine, a félicité les États-Unis pour la recherche d’un partenariat plus étroit sur la sécurité avec l’Afrique, et a exprimé la « disponibilité du Sénégal d’ouvrir ses installations aux autres forces de défense d’Afrique ».

Les hauts responsables de sécurité ont exprimé leur préoccupation concernant les menaces actuelles qui se posent à la sous-région tout en appelant à des efforts concertés pour résoudre les questions de sécurité en Afrique.