Déclaration du secrétaire Tillerson relative au dernier lancement de missile par la RPDC

Déclaration du secrétaire Tillerson relative au dernier lancement de missile par la RPDC

28 novembre 2017

 

Les États-Unis condamnent fermement le lancement par la Corée du Nord de ce qui est probablement un missile balistique intercontinental dans la mer du Japon, menaçant sans discrimination ses voisins, la région et la stabilité mondiale.

Le développement incessant d’armes nucléaires et des systèmes de lancement correspondants par la RPDC doit prendre fin. Ensemble, la communauté internationale doit continuer à envoyer un message unifié à la Corée du Nord, à savoir que la RPDC doit abandonner ses programmes d’ADM. Toutes les nations doivent continuer à appliquer des mesures économiques et diplomatiques énergiques. En plus de la mise en œuvre de toutes les sanctions de l’ONU en vigueur, la communauté internationale doit prendre des mesures supplémentaires pour renforcer la sécurité maritime, y compris l’interdiction du transport maritime de marchandises à destination et en provenance de la RPDC.

En partenariat avec le Canada, les États-Unis convoqueront une réunion des États du Commandement des Nations unies, avec la République de Corée et le Japon et d’autres pays clés affectés par cette situation, pour discuter des modalités de réponse de la communauté mondiale à la menace nord-coréenne contre la paix internationale.

Les options diplomatiques restent viables et ouvertes, pour le moment. Les États-Unis restent déterminés à trouver une voie pacifique vers la dénucléarisation et à mettre fin aux actions belligérantes de la Corée du Nord.