L’exercice militaire international Flintlock 2016 démarre au Sénégal

Gen. Amadou Kane, the chief of staff of Senegal's armed forces (L) receives the Flintlock flag from Brig. Gen. Donald C. Bolduc, Special Operations Command Africa commander. (Photo US Embassy)
Des soldats de plusieurs nations participent à la cérémonie d'ouverture de Flintlock 2016. (Photo US Embassy)
Des soldats de plusieurs nations participent à la cérémonie d’ouverture de Flintlock 2016. (Photo US Embassy)

L’exercice militaire Flintlock a été lancé à la base aérienne de Thiès, à environ 70 km de Dakar, au Sénégal.  En effet depuis le 8 février, des unités militaires sénégalaises accueillent des Forces d’opérations spéciales de plus de 19 pays européens et nord-américains pour une formation commune avec des soldats de 14 nations africaines. L’engagement  militaire américain dans cet exercice est mené par AFRICOM, le commandement militaire américain pour l’Afrique.

La cérémonie de lancement a été présidée par le chef d’état-major des armées du Sénégal, le général Amadou Kane et le commandant des opérations spéciales américaines en Afrique, le général Donald Bolduc, en présence de l’ambassadeur des Etats-Unis au Senegal, M. James Zumwalt.

L’Ambassadeur Zumwalt s’est adressé aux soldats qui participent à l’exercice Flintlock en leur disant : « Lorsque vous serez à Podor, Bakel, Saint Louis, Kédougou, Dakar ou Thiès, et que vous parlez avec des gens qui, peut-être, n’interagissent pas souvent avec des hommes et des femmes de l’armée ou de la police, dites-leur pourquoi vous êtes ici. Parlez-leur des bonnes choses qu’une région sécurisée pourra apporter à leur vie. Montrez-leur qu’à travers nos actions collectives, les forces militaires de l’Afrique, de l’Europe, du Canada et des États-Unis sont professionnelles et dignes de l’appui de la population, parce que vous êtes l’alternative au terrorisme et à l’extrémisme. Les gens connaissent déjà et apprécient la protection que leurs propres forces sénégalaises offrent, mais vous pouvez démontrer que les armées de plus de 30 nations se tiennent aux côtés des Sénégalais pour la sécurité et la stabilité dans la région ».

Les activités de formation de Flintlock sont axées sur l’accroissement de la coopération militaire dans la région et se déroulera dans plusieurs endroits, dont la base d’entraînement de Thiès. D’autres antennes de formation supplémentaires seront situées à Podor, Bakel, et Saint Louis ainsi que sur des sites de formation mauritaniens, la Mauritanie recevant avec le Sénégal, cet exercice.

L’exercice vise à accroître la sureté et la sécurité en Afrique de l’Ouest, la promotion de l’échange multilatéral des informations et le développement de l’interopérabilité entre les nations participantes. Flintlock est un exercice de formation annuel et a été tenu l’année dernière au Tchad. Celui de cette année devrait être le plus grand exercice Flintlock jamais organisé pour la formation militaire coopérative. Le Sénégal accueillera pour la troisième fois cet exercice Flintlock, après 2005 et 2011.