Cérémonie d’inauguration des travaux D’irrigation du Delta par la MCC

Monsieur le Premier Ministre,

Monsieur le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural,

Monsieur le Gouverneur de la Région de Saint-Louis,

Monsieur le Président du Conseil Départemental de Saint-Louis,

Monsieur le Maire de la Commune de Diama,

Mesdames, Messieurs les Représentants des Autorités locales,

Mesdames, Messieurs les Représentants des Autorités Traditionnelles et Coutumières,

Madame le Président Directeur Général de la Millennium Challenge Corporation (MCC),

Chers Membres du Millennium Challenge Account-Sénégal (MCA),

Distingués Invités,

Chers habitants de la ville de Diama et des environs,

Mesdames, Messieurs,

C’est un honneur pour moi d’être aux côtés de Monsieur le Premier ministre Mohammed Dionne et du Président directeur général de la Millennium Challenge Corporation (MCC), Madame Dana Hyde, pour célébrer cette fructueuse collaboration entre les Etats-Unis et le Sénégal. Nous sommes réunis cet après-midi pour fêter une étape clef du Compact de la Millennium Challenge Corporation (MCC) au Sénégal : l’achèvement des travaux d’irrigation du Delta.

Notre présence aujourd’hui confirme que le gouvernement du Sénégal mise beaucoup sur l’amélioration de l’irrigation, l’accroissement de la productivité agricole, l’enregistrement de la propriété foncière et l’intégration du développement dans la région du Fleuve Sénégal. On estime à deux cent soixante mille le nombre de Sénégalais qui vont profiter des activités réalisées dans le cadre du Compact de la MCC dans le Delta. Parmi ces populations, beaucoup cultivent déjà ces terres qui ont été aménagées. Ces bénéficiaires – dont certains se trouvent ici aujourd’hui – seront parmi les premiers à voir une hausse du rendement annuel de leurs cultures, suite à l’investissement du gouvernement des Etats-Unis dans la région. Aujourd’hui, nous avons donc beaucoup de raisons de nous réjouir !

Pas plus tard qu’hier, j’étais ici avec une délégation de membres du Congrès américain. Ils se réjouissaient de voir les résultats concrets du partenariat entre le Sénégal et le gouvernement américain, par le biais du Compact de la MCC d’un montant de cinq cent quarante millions de dollars. Ils ont été impressionnés par les nouvelles infrastructures, mais encore plus par l’impact sur les bénéficiaires. Ils ont rencontrés des agriculteurs, des associations de femmes et des associations d’usagers de l’eau qui travaillent ensemble pour profiter de cette surface irriguée et veiller à ce qu’elle soit viable pendant des années encore. Au sein de vos communautés, vous saisissez les nouvelles opportunités offertes dans le cadre de ce projet du Delta et nous sommes impatients de voir quels progrès vous ferez encore.

Le projet d’irrigation du Delta n’est que l’un des investissements réalisés dans cette région. Plus tôt dans la journée, j’étais en train de fêter l’achèvement des travaux de rénovation des 20 kilomètres de route de la Route Nationale 2. Cet investissement aura un impact sur la croissance économique dans la région, en améliorant l’accès aux marchés locaux, régionaux et internationaux.

Je voudrais remercier le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky Sall, Monsieur le Premier ministre Mohammed Dionne et Monsieur le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural Papa Abdoulaye Seck, pour leur implication dans ce partenariat et pour leur engagement à entretenir ces investissements dans le futur. Ces projets sont exemplaires des liens de partenariat entre nos deux gouvernements. Je tiens à remercier également l’équipe du Millennium Challenge Account-Sénégal, qui travaille sans relâche à la mise en œuvre de ce projet depuis cinq ans.

Enfin, je tiens à faire part de ma gratitude aux populations de la Vallée du Fleuve Sénégal. Votre collaboration au niveau de la transformation de cette zone irriguée et de l’enregistrement de la propriété foncière aura un impact durable sur vos moyens de subsistance et est absolument essentielle à la réussite de ce programme – et à la réalisation d’un Sénégal Emergent. Merci.