Inauguration du Laboratoire Financé par le CDC – Dr Tulinabo Mushingi, Ambassadeur des États-Unis, Hôpital d’Enfant Albert Royer 

Monsieur l’Ambassadeur Mushingi
Allocution d’ouverture pour l’inauguration du Laboratoire financé par le CDC
l’Hôpital d’Enfant Albert Royer
Mardi 09 février 2019

 

Telle que préparée

 

Monsieur le Ministre de la Santé et de l’Action Sociale,
Monsieur le Directeur de L’Institut de Recherche en Santé de Surveillance Epidémiologique et de Formations (IRESSEF),
Monsieur le Directeur de l’Hôpital d’Enfant Albert Royer
Mesdames et Messieurs les Représentants des Agences du Gouvernement des Etats Unis,
Chers Participants
Mesdames et Messieurs, les Membres de la Presse,
Honorables Invités,

Les Etats Unis et le Sénégal travaillent ensemble depuis 2015 avec l’aide du Programme de Sécurité Sanitaire Mondiale pour améliorer la prévention, la détection et la riposte aux épidémies de maladies infectieuses. Pour être capable de prévenir, détecter et répondre à une épidémie, un pays a besoin d’un système national de surveillance solide et de capacités de laboratoire.

Les pays africains continuent de subir les épidémies de maladie infectieuse et d’autres urgences en Santé Publique. L’Organisation Mondiale de la Santé suit chaque année, en Afrique, environ 100 épidémies et urgences en Santé Publique. La Méningite, l’une des dix maladies prioritaires du Programme de Sécurité Sanitaire Mondiale, demeure un sérieux problème de Santé Publique dans la région. La maladie est plus répandue dans la “Ceinture de la Méningite” subsaharienne qui inclut 26 pays et s’étend du Sénégal et de la Gambie à l’Ouest jusqu’à l’Ethiopie, à l’Est.

En 2018, durant la saison épidémique, 20.843 cas suspect de méningites ont été déclarés dans les 26 pays se trouvant dans la ceinture de la méningite, entraînant environ 1500 morts. Dans ces pays, un total de 126 districts ont soit atteint le niveau d’alerte d’épidémie soit franchi le seuil d’épidémie. Cependant les cas de méningites confirmés en Laboratoires sont sous-détectés à cause des systèmes de surveillance faibles et de moyens de dépistage insuffisants dans les laboratoires. Neuf pays n’ont déclaré aucunes données des Laboratoires

Le Sénégal a déclaré 195 cas suspects en 2018 avec 13 morts et aucun district n’a atteint le niveau d’alerte d’épidémie ou franchi le seuil d’épidémie. Cependant les cas sont sous-détectés comme dans beaucoup d’autres pays, et il faut renforcer la capacité actuelle du Sénégal à détecter des cas suspects de méningite.

Je suis très ravi   de dire aujourd’hui que le Sénégal est en train de bâtir ici à l’Hôpital d’Enfant Albert Royer sa capacité de laboratoire pour détecter et confirmer des cas suspects de méningite. Ce laboratoire, qui fait office de laboratoire de Référence du pays pour la Méningite, dispose à présent de matériels spécialisés et d’un personnel bien formé et très compétent pour détecter et répondre rapidement à des épidémies de méningite.

Le gouvernement des Etats Unis, par le biais du Centers for Disease Control and Prevention, a fait du Programme de Sécurité Sanitaire Mondiale un mécanisme pour aider les pays à prévenir, détecter et répondre aux épidémies de maladies infectieuses. Ici au Sénégal, nous le faisons en partenariat avec le Ministère de la Santé et de l’Action Sociale, l’Institut de Recherche en Santé de Surveillance Epidémiologique et de Formations et l’Hôpital d’Enfant Albert Royer. Cette collaboration avec le gouvernement du Sénégal aura beaucoup d’impact et sera durable. Les activités seront menées par le pays, pour le pays et seront la propriété du pays. Nous espérons qu’à l’avenir ce sera un exemple pour le renforcement continu des systèmes de santé, et que cette plateforme pourra être appropriée pour d’autres maladies.

Au nom des Etats Unis d’Amérique, je voudrai féliciter l’Hôpital d’Enfant Albert Royer et l’Institut de Recherche en Santé de Surveillance Epidémiologique et de Formations pour les progrès accomplis. Je voudrai surtout remercier le Ministère de la Santé et de l’Action Sociale pour son leadership et pour les efforts consentis dans le renforcement de notre partenariat dans le secteur de la santé à travers le Programme de Sécurité Sanitaire Mondiale.

Nous devrions être fiers des acquis, mais nous ne devrons nous arrêter que lorsque nous aurons un monde sans risques de maladies infectieuses. Je vous souhaite beaucoup de succès et je suis impatient de visiter le laboratoire.

Je vous remercie.