Journée internationale de Nelson Mandela

Journée internationale de Nelson Mandela : #YALIServes, ou comment de jeunes leaders africains passent à l’action  

Par Jane Carpenter-Rock, le 18 juillet 2017

L’influence de Nelson Mandela et son modèle de servant leadership[1] ont transformé des vies dans le monde entier. De ses humbles débuts dans la province du Cap oriental en Afrique du Sud à son statut de combattant pour la liberté et Père de la Nation, Nelson Mandela a consacré sa vie à améliorer celle des autres. Par conséquent, chaque 18 juillet, date de son anniversaire, des citoyens à travers le monde rendent hommage à Mandela lors de la Journée internationale de Nelson Mandela, en réalisant des travaux pour la communauté. Cette année, le département d’État a rendu hommage au président Mandela en lançant sa campagne #YALIServes.

En 2010, le département d’État des États-Unis a lancé l’Initiative des jeunes dirigeants africains (YALI) pour encourager la prochaine génération de dirigeants en Afrique et, en 2013, le programme Mandela Washington Fellows a émergé dans le cadre de YALI pour former de jeunes leaders dans les domaines des affaires, de l’entreprenariat, de l’engagement civique et de la gestion publique. Simultanément, la plate-forme en ligne du réseau YALI est née et est devenue une communauté regroupant près de 500 000 jeunes dynamiques d’Afrique subsaharienne qui se consacrent à ces travaux de service communautaire. Exploitant ce réseau, et dans le cadre de la Journée internationale de Nelson Mandela, le département d’État a, cette année, lancé la campagne #YALIServes et a initié la première campagne YALI Network Day of Service. En mettant l’accent sur l’importance du bénévolat comme élément clé du développement du leadership, les membres ont été invités à organiser ou à se joindre à un événement de service communautaire lors de la Journée internationale de Nelson Mandela. Plus de 1 000 événements ont été organisés dans 47 pays par les membres du réseau YALI Network Day of Service campaign, le Mandela Washington Fellows, les centres régionaux sur le leadership YALI, et les ambassades américaines.

Parmi ces événements, on relève par exemple le ramassage de déchets et l’embellissement du cadre de vie dans le nord du Ghana, un nettoyage des plages aux Seychelles, une séance de sensibilisation au VIH/SIDA en Zambie, la donation de matériel pédagogique pour les orphelins en Tanzanie et la réalisation de campagnes sur la sensibilisation au lavage des mains dans les zones rurales du Mali.

Bien que #YALIServes reflète tout particulièrement le service et le dévouement de la communauté YALI lors de la Journée internationale de Nelson Mandela, leur leadership et leur action sont palpables tout au long de l’année. À ce jour, les membres du réseau YALI ont réalisé plus de 90 000 promesses de campagne en ligne pour soutenir les priorités politiques des Etats-Unis ; ils ont organisé plus de 5 000 événements avec des organisations locales et ont obtenu avec succès plus de 220 000 certificats de cours en ligne sur des sujets tels que le leadership responsable sur la transparence, la bonne gouvernance et la compréhension des droits de l’homme[2]. #YALIServes n’est qu’un exemple parmi d’autres de la manière dont le programme YALI, soutenu par le gouvernement des États-Unis, est devenu une communauté de bienveillance et d’action sur le continent et au-delà. Le président Mandela en serait sûrement fier.

À propos de l’auteure : Jane Carpenter-Rock est directrice adjointe du Bureau des affaires africaines du département d’Etat.  

###

[1] Le servant leadership est une conception du leadership suivant laquelle un leader ou un manager est au service de ses subordonnés pour les aider à accomplir l’objectif commun (NdT)

[2] Responsible Leadership on Transparency, Good Governance, and Understanding Human Rights