Journée Mondiale de la Terre – Allocution de Son Excellence Dr Tulinabo Mushingi, 22 Avril 2020

Journée Mondiale de la Terre
Allocution de Son Excellence Dr Tulinabo Mushingi,
Ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal
22 Avril 2020

 

Je vous salue, de l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Dakar, au Sénégal, en cette Journée de la Terre. Je m’pappele Tulinabo Mushingi, Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique auprès de la République du Sénégal et de la République de Guinée Bissau. Depuis la création de la Journée de la Terre aux Etats-Unis en 1970, le 22 avril est devenu une journée de mobilisation mondiale pour protéger et restaurer notre planète. 

 

Sous le leadership du Président Biden, les Etats-Unis prennent d’importantes mesures pour protéger cette Terre que nous partageons tous.  « Il n’y a pas de Planète B ».  Le Président Biden l’a dit lors de son discours d’investiture, ‘Nous allons réparer nos alliances et nous allons collaborer avec le reste du monde à nouveau. Non pas pour relever les défis d’hier, mais ceux d’aujourd’hui et de demain.’ Nous plaçons les questions du changement climatique et de l’environnement au centre de la politique étrangère et sécurité nationale des Etats-Unis. 

 

Notre réengagement et retour dans l’Accord de Paris porte sur des cibles de réduction des émissions, et sur la création d’un plan de financement climatique qui aidera à transformer notre économie globale, et à aller vers un futur plus vert, plus sain.  

Sur le climat, l’administration du Président Biden a établi l’objectif de rendre le secteur de l’énergie libre de toute pollution au carbone à l’horizon 2035, ce qui met les Etats-Unis sur une voie irréversible pour atteindre une économie ‘zéro émissions’ en 2050. Sur l’environnement, le Président Biden engage les Etats-Unis à atteindre l’objectif de préserver au moins 30 pour cent de nos terres et de nos eaux en 2030. Nous encourageons d’autres pays à envisager des actions similaires. 

 

En ce 22 avril, les Etats-Unis vont abriter un Sommet virtuel des Dirigeants sur le Climat. Ce sommet sera le premier d’une série d’évènements de haut niveau sur le climat qui culmineront avec la COP 26 à Glasgow, en Ecosse, en novembre. Notre objectif est de nous engager, et d’encourager nos partenaires à en faire de même, afin de relever les ambitions de nos contributions nationales respectives pour 2030, au terme de l’Accord de Paris. Nous inviterons également les plus grandes économies mondiales à s’engager, comme nous l’avons faità atteindre zéro émission en 2050 Cette action ambitieuse est nécessaire, pour atteindre l’objectif global de limiter le réchauffement à 1,5 degrés. 

 

Au Sénégal et en Guinée Bissau, nous avons un nombre de programmes pour atteindre nos objectifs sur le changement climatique. Au Sénégal, l’USAID finance des programmes novateurs aidant 380 mille fermiers et pêcheurs à répondre au changement climatique. Grâce à l’USAID et à l’Agence des Etats-Unis pour le Développement financier, DFC, nous investissons dans des énergies propres, comme dans le Parc éolien de Taïba Ndiaye, le premier projet commercial en énergie renouvelable du Sénégal, qui compense les émissions de 300 mille tonnes de gaz à effet de serre chaque année. 

 

Notre projet régional de chaine de valeur pour la noix de cajou en GuinéeBissau, Sénégal et La Gambie travaille avec les partenaires locaux pour améliorer la compétitivité de l’industrie de la noix de cajou et réduire son empreinte carbone.  

 Ce programme et tant d’autres aideront à préserver la beauté de notre planète, et seront bénéfiques à l’économie, à la santé et au bien-être des générations futures. Mais ils ne sont que le début. 

 En cette Journée de la Terre, nous invitons nos partenaires sénégalais et bissau-guinéens à vous joindre à nous dans cette belle entreprise pour préserver et restaurer notre planète. 

 Je vous souhaite une belle Journée de la Terre 2021. 

 Je vous remercie.