L’Ambassade célèbre la fête nationale des Etats-Unis

Les Américains font référence au « 4 juillet », date qui marque l’anniversaire de l’adoption de la Déclaration d’indépendance par les Pères fondateurs de la République en 1776, pour célébrer l’Indépendance des Etats-Unis. Pour cette année, l’ambassade des Etats-Unis à Dakar a choisi de se rassembler le 28 juin dans l’enceinte de l’Ambassade des Etats Unis, en présence de de Madame Martina Boustani, Chargé d’Affaires, a.i., et de Monsieur Augustin Tine, Ministre des Forces armées, venu représenter le Gouvernement du Sénégal. Dans la foule, de nombreux diplomates et militaires ainsi que des chefs d’entreprise, des dignitaires religieux et autres invités.

Cette année c’est le thème spécial de la diversité américaine qui a été choisi, car comme le dit Madame Boustani « ces différences façonnent notre pays depuis sa création, il y a 241 ans, et elles continuent à faire sa force. »

La diversité américaine est bien représentée à l’Ambassade des Etats-Unis. De plus en plus, ses diplomates sont le reflet de la composition plus large du public américain, chacun avec une histoire familiale unique. Certains ont des attaches aux Etats-Unis qui remontent à plusieurs générations, voire à plusieurs siècles, tandis que d’autres, comme Madame Boustani, sont des Américains de la première et de la deuxième génération. Ces personnes, ou leurs ancêtres, viennent des quatre coins du monde. Ainsi, il y a parmi les diplomates des Etats-Unis présents à cette soirée, des personnes originaires de pays comme le Nigeria, le Libéria, la Guyane, Haïti, l’Inde, le Pakistan, l’Afghanistan, la Corée du Sud, l’Allemagne et la France, pour ne donner que quelques exemples. Ils sont Chrétiens, Musulmans, Juifs et Bouddhistes. Et ils sont tous Américains et liés par une chose: un engagement à respecter et défendre les valeurs de notre Constitution.

Madame  Boustani et le ministre Tine ont tous deux reconnu les liens bilatéraux solides et les valeurs partagées qui relient les États-Unis et le Sénégal.