L’Ambassade des Etats-Unis soutient le SYNPICS pour un atelier sur l’adaptation des medias face aux nouvelles technologies

L’Ambassade des Etats-Unis à Dakar s’est associée au Syndicat des Professionnels de l’Information et de la Communication du Sénégal (SYNPICS) pour organiser un atelier de formation / réflexion de trois jours, du 14 au 16 décembre, sur le thème «Comment la presse dite traditionnelle peut s’adapter aux évolutions numériques ». L’experte américaine, Marie Doezema, et l’expert sénégalais, Hamadou Tidiane Sy, ont animé l’atelier auquel a pris part une quarantaine de rédacteurs en chef, de journalistes et de personnels administratifs. Le Conseiller aux Affaires Publiques de l’Ambassade, Robert Post, le Directeur de la Communication du ministère de la Culture et de la Communication, Alioune Dramé, et le Secrétaire Général du SYNPICS, Ibrahima Khaliloulah Ndiaye, ont présidé la cérémonie d’ouverture de l’atelier qui s’est déroulée au Centre d’Etudes des Sciences et Techniques de l’Information (CESTI). Pendant la cérémonie, M. Post a rappelé que la liberté d’expression et la liberté de parler étaient au cœur de la démocratie, et qu’il y a une nécessité pour les maisons de presse de s’adapter car l’utilisation d’Internet au Sénégal augmente rapidement, en particulier chez les jeunes qui ont soif d’informations. Il a aussi évoqué la nécessité d’avoir une presse avec une bonne santé économique qui signifie plus d’indépendance par rapport aux influences politiques ou commerciales pour plus d’enquêtes et de reportages précis.

L’Ambassade des Etats-Unis à Dakar a soutenu cet atelier sur ce thème pour fournir aux rédacteurs sénégalais, aux responsables des médias et aux journalistes des outils essentiels pour adapter leurs médias traditionnels au nouveau monde de l’information en ligne. Les deux experts ont parlé, entre autres, de la nécessité de créer des sites Web, qui ne sont pas seulement des versions en ligne du journal en papier, mais qui respectent les principes de l’écriture web et comprennent des contenus multimédias adaptés. Grâce à des exercices pratiques et à des séances de discussion, ils ont également donné un aperçu de la manière dont les médias peuvent établir des modèles d’affaires durables, et comment ils peuvent atteindre un large éventail de personnes et attirer l’intérêt de ceux qui font de la publicité.

L’attachée de Presse de l’Ambassade, Marie Blanchard, a présidé la cérémonie de clôture et remis aux participants leur certificat.