L’Ambassadeur Mushingi en tournée dans la région de Saint-Louis — 14-18 avril 2019

L’Ambassadeur Mushingi en tournée dans la région de Saint-Louis
14-18 avril 2019

 

Du 14 au 18 avril 2019, l’ambassadeur des États-Unis à Dakar, S.E.M. Tulinabo S. Mushingi, a effectué une tournée dans la zone Nord et a pris part à plusieurs évènements, inaugurations et lancements de projets appuyés par les États-Unis. Cette visite de quelques jours a aussi permis d’échanger avec les populations et autorités.

Le dimanche 14 avril 2019, l’ambassadeur a débuté sa tournée avec une visite de la galerie de photographie de Monsieur Amadou Diaw.

Le lundi 15 avril, dans la matinée, l’ambassadeur Mushingi a tenu une première réunion avec le Directeur Général de l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements et des grand travaux, M. Mountaga Sy. L’ambassadeur a magnifié la Plateforme Territoriale d’Investissement, coordonnée par l’APIX avec le soutien de l’USAID.

Il a ensuite pu échanger avec des hommes et femmes d’affaires sur les défis, opportunités et avancées dans la région.  Cette rencontre s’est tenue à la chambre de commerce, de l’industrie et de l’agriculture de Saint-Louis, avec la section économique de l’ambassade et l’agence des États-Unis pour le développement international (USAID).

Dans l’après-midi, il s’est rendu au lycée des jeunes filles Ameth Fall. Il a ainsi pu discuter avec les lycéennes des priorités des États-Unis au Sénégal ainsi que des programmes d’échange du gouvernement des États-Unis disponibles pour elles. Les lycéennes ainsi que les membres de l’administration de l’école ont exprimé leur joie et honneur de recevoir l’ambassadeur des États-Unis dans leur lycée. Ce lycée chargé d’histoire a formé beaucoup de femmes battantes et a bénéficié d’appui en termes de matériel et ressources humaines à travers le programme Fulbright par exemple.

Le mardi 16 avril, l’ambassadeur Mushingi a visité le parc ornithologique de Djoudj, rappelant que les investissements économiques dans la région doivent coexister avec la protection de la faune et de l’environnement.

L’ambassadeur Mushingi, s’est ensuite rendu à Thiagar. L’ambassadeur Mushingi et l’adjoint au Sous- Préfet de Ndiaye Monsieur Koné, y ont procédé au lancement des activités de « Darajaal Ceeb » (Valorisation du riz), mis en place pour renforcer la sécurité alimentaire et augmenter les revenus de plus de 4000 riziculteurs locaux.  « Darajaal Ceeb » est le fruit d’un accord de partenariat public-privé conclu entre l’entreprise privée sénégalaise Coumba Nor Thiam (CNT) et l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) en collaboration avec AgDevCo, dans le cadre de l’Initiative Feed the Future (Initiative alimentaire pour l’avenir).

Dans l’après-midi, l’ambassadeur Mushingi a rendu une visite de courtoisie au Gouverneur de Saint-Louis, M. Alioune Aidara Niang. Cet entretien a permis de discuter des moyens de coopérer en matière de sécurité et de développement économique.

L’ambassadeur et sa délégation ont ensuite visité la Maison de la Gare, un refuge qui accueille plus de mille enfants vulnérables. La Maison de la Gare a reçu une subvention de 22,4 millions de FCFA (38 500 dollars) pour dispenser une formation en agriculture et aviculture à 150 jeunes sur trois ans, à Bango. À la fin de leur formation, les jeunes pourront se réinsérer dans leur communauté d’origine grâce à ce programme.

Le mercredi 17 avril, l’ambassadeur Mushingi a coprésidé aux côtés du Contre-Amiral Momar Diagne, l’inauguration d’une installation de maintenance de 480 millions de FCFA destinée à aider les navires de patrouille Metal Shark utilisés par la marine sénégalaise pour renforcer la sécurité à la frontière maritime avec la Mauritanie et à l’embouchure du fleuve Sénégal. Comme l’a souligné l’ambassadeur Mushingi, le gouvernement américain a soutenu la marine sénégalaise dans le développement de la base navale à Saint- Louis, cet atelier de maintenance est un autre exemple de l’engagement des États-Unis à aider la marine sénégalaise.

Dans l’après-midi, l’ambassadeur Mushingi a tenu une réunion de réflexion avec plusieurs acteurs dans la préservation de l’environnement notamment des représentants du gouvernement, des représentants des conseils locaux de pêche artisanale (CLPA) et des militants locaux. Lors de sa visite au centre écologique « Gandiol ECO Center » de Mme Mo Keane, il a pu s’entretenir avec ces derniers sur les problèmes environnementaux liés au changement climatique, tels que la perte d’îles barrières, l’érosion et la salinisation des terres agricoles. Madame Mo Keane, ancienne employé à l’ambassade des États-Unis à Dakar, a décidé de s’installer à Gandiol après sa retraite et de s’engager dans la protection de l’environnement à travers ce centre.

Le jeudi 18, dans la matinée, en marge de l’atelier sur l’autonomisation de l’alimentation scolaire, l’ambassadeur a procédé au lancement du programme international McGovern-Dole financé par le département américain de l’Agriculture: « Alimentation pour l’éducation et nutrition de l’enfant ». Les deux projets lancés sont Sukaabe Jaango et TACSS.  Ces projets seront mis en œuvre dans la région de Saint-Louis, par Counterpart International en partenariat avec des partenaires locaux, nationaux et internationaux tels que Save the Children, Associates in Research and Education for Development (ARED), NCBACLUSA et Virginia Tech.

Le programme distribuera des repas scolaires à près de 45 000 élèves dans 35 districts. Le programme régional d’approvisionnement alimentaire, nouveau volet du programme, facilitera l’achat des aliments utilisés auprès de producteurs locaux.

Au terme de sa tournée, l’ambassadeur s’est dit satisfait de la tournée qui a touché plusieurs secteurs notamment la sécurité, le développement et la diplomatie.