L’ambassadrice Nikki Haley au Conseil de sécurité de l’ONU sur la paix et la sécurité en Afrique

Mission des États-Unis auprès des Nations Unies
Service de presse et de diplomatie publique
Le 19 juillet 2017

L’ambassadrice Nikki Haley prononce une allocution à l’occasion d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur la paix et la sécurité en Afrique

L’Ambassadrice Nikki Haley, Représentante permanente des États-Unis auprès des Nations unies, a prononcé aujourd’hui une allocution lors d’un débat public du Conseil de sécurité de l’ONU sur la paix et la sécurité en Afrique. L’Ambassadrice Haley a souligné le lien entre les crises humanitaires, les droits de l’homme, la paix et la sécurité internationale sur le continent.

« Plus de 14 millions de personnes sont menacées de famine aujourd’hui dans le nord-est du Nigeria, en Somalie et au Soudan du Sud. Cette crise devrait faire la une de tous les journaux.

Les Etats-Unis poursuivront leur action à l’avant-garde de la mobilisation de ressources pour surmonter cette crise. Le 8 juillet, nous avons annoncé une aide humanitaire supplémentaire de 446 millions de dollars pour faire face à la souffrance des populations du Soudan du Sud, du Nigeria et de la Somalie, soit un total de 1,4 milliard de dollars pour l’exercice fiscal 2017. Nous tenons d’ailleurs à remercier tous les donateurs et toutes les communautés d’accueil des personnes déplacées pour leur incroyable générosité. Mais notre capacité à offrir une aide effective se heurte à un fait incontournable : le conflit armé est la principale cause de l’insécurité alimentaire au Soudan du Sud, au Nigeria et en Somalie. »

« L’engagement en faveur de la promotion des droits de l’homme doit passer avant les conflits – et avoir préséance sur la politique – pour que l’on puisse assurer la paix et la sécurité. Lorsque les nations du Groupe africain proposent un pays comme la république démocratique du Congo pour siéger au Conseil des droits de l’homme, cela ne fait qu’affaiblir cette instance– et exacerber un conflit source de tant de souffrances sur le continent. »

###