Lancement de nouvelles activités de l’USAID destinées à réduire la mendicité forcée des enfants dans sept municipalités de Dakar

DEMANDE DE COUVERTURE

Lancement de nouvelles activités de l’USAID destinées à réduire la mendicité forcée des enfants dans sept municipalités de Dakar
Mardi 27 février 2018, mise en place à 15h00
Théâtre de verdure Fodé Doussou Ba Baldé à Pikine Nord, Dakar

 

L’Ambassade des États -Unis à Dakar vous invite au lancement de nouvelles activités de l’Agence des États -Unis pour le Développement International (USAID), destinées à réduire la mendicité forcée des enfants dans les municipalités de Médine, Gueule Tapée-Fass-Colobane, Pikine Nord et Diameugene Sicap Mbao, le mardi 27 février 2018, à partir de 15h00, au Théâtre de verdure Fodé Doussou Ba Baldé à Pikine Nord, Dakar.

L’évènement sera co-présidé par le ministre de la Bonne Gouvernance et de la Protection de l’Enfance, Mme Ndèye Ramatoulaye Guèye, et le Premier Conseiller de l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique, Mme Martina Boustani, en présence des maires de différentes communes bénéficiaires.

Avec ce lancement, l’USAID renouvelle son programme de lutte contre la mendicité forcée des enfants qu’elle avait mis en œuvre avec les mairies de Médine et Gueule Tapée-Fass-Colobane et lance deux nouvelles activités avec les mairies de Pikine Nord et Diameugene Sicap Mbao. L’USAID soutient ces activités grâce à une approche communautaire mise en œuvre par l’Office des Nations Unies de lutte contre la drogue et le crime.

Le Gouvernement des États-Unis est le seul donateur bilatéral à promouvoir de manière proactive des engagements communautaires pour lutter contre la traite des enfants.

Le bureau du maire de Dakar et d’autres entités locales, y compris les quatre municipalités susmentionnées, se sont fortement mobilisés autour de la protection de l’enfance. Cela comprend la création d’une commission au sein du Conseil municipal chargé de la protection de l’enfance, la convocation d’une commission sur la mendicité des enfants (avec la participation de plusieurs ONG et OSC) et une décision du conseil municipal autorisant le maire à prendre des mesures budgétaires pour protection de l’enfance.

Quelques acteurs communautaires ont également travaillé sur cette question, notamment des imams, des associations daara, Badiènou Gokh (des femmes qui ont de l’influence dans leur quartier, leur permettant de promouvoir des valeurs socioculturelles positives), Ndèyou Daara (« mères de bonne volonté » qui prennent soin des talibés), et des groupes de jeunes.

L’initiation et le succès de ces initiatives peuvent être attribués en partie aux activités initiales autour de cette question (lancée en 2014) en fournissant une formation spécifique en gestion du changement de leadership aux principaux responsables nationaux et locaux.

Le programme a un portefeuille de 250 000 dollars US (soit plus de 133 millions de FCFA) pour appuyer les quatre municipalités au cours des deux prochaines années.

La presse est cordialement invitée à couvrir l’évènement.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter à l’USAID Thomas Yocum  (anglais) à tyocum@usaid.gov ou au 77 819 93 71  ou Aissa Dabo (français) à adabo@usaid.gov ou au 78 637 19 53. 

###