Lancement de Voice of America (VOA), 102 FM

Chers invités,

Bonjour. Je tiens à vous remercier tous d’être présents ici aujourd’hui pour cet évènement qui est un moment exaltant pour nous : le lancement de la nouvelle fréquence de Voice of America (VOA) pour nos auditeurs dakarois, sur 102 FM.

Ma sœur est journaliste aux Etats-Unis et j’ai donc un grand respect pour le rôle des médias d’information dynamiques et libres. La presse libre au Sénégal continue à jouer un rôle essentiel dans le renforcement de la démocratie de ce pays et contribue à un « Sénégal émergent ».

Nous avons désormais l’occasion d’ajouter une voix à celles, déjà nombreuses, qui sont sur les ondes locales. Peu de temps après mon arrivée à Dakar, j’ai assisté à un concert de hip-hop au théâtre Sorano, avec des artistes américains et sénégalais. J’ai été témoin de  l’incroyable enthousiasme du public pour leur prestation.

Je sais quel engouement il y a au Sénégal pour la musique et la culture pop américaines ! Je vous invite tous – et tout particulièrement les jeunes Sénégalais – à écouter les artistes américains de hip-hop sur 102 FM ! Je suis d’ailleurs impatient de connaître l’avis de nos auditeurs sur ce qu’ils aiment sur cette fréquence et ce qu’ils aimeraient voir ajouter dans la programmation.

Avec cette nouvelle station radio, nous espérons toucher un plus grand nombre d’auditeurs sénégalais.102 FM nous permettra d’approfondir encore davantage les relations étroites qui existent entre le peuple du Sénégal et le peuple des Etats-Unis.

A propos du Conseil des gouverneurs de l’audiovisuel, je voudrais souligner qu’il s’agit d’une agence du gouvernement des Etats-Unis qui est autonome. C’est une entité qui sert de tampon et protège VOA de toute interférence politique. Le gouvernement des Etats-Unis n’a aucun droit de contrôle éditorial quel qu’il soit sur les émissions diffusées par VOA. Lorsque vous écoutez Voice of America, vous écoutez un organe de presse indépendant.

A présent, je voudrais saluer nos invités du Conseil des gouverneurs de l’audiovisuel et de VOA. Bruce Sherman, le directeur du Bureau Stratégie et Développement du Conseil, est venu tout spécialement de Washington pour ce lancement. Je tiens également à remercier les personnes suivantes:

  • Joyce Ngoh, Directrice du Bureau du Conseil des gouverneurs pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre ;
  • Idrissa Fall, animateur radio sur le Service francophone de Voice of America pour l’Afrique, que beaucoup d’entre vous écoutent depuis des années et que vous pouvez écouter désormais sur 102 FM ; et
  • Ngathie Diop, Coordonnatrice régionale du Bureau régional de Voice of America ici à Dakar.

Merci à toutes ces personnes pour leur présence ici aujourd’hui parmi nous et pour les efforts intenses déployés pour faire de cette fréquence une réalité.

Merci encore d’être venus ici aujourd’hui. Je me réjouis vraiment à l’idée de pouvoir écouter 102 FM et j’espère que vous pourrez vous joindre à nous et écouter de la musique américaine et des reportages américains,  désormais disponibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, à Dakar.