Le Commandant d’AFRICOM en Visite au Niger, Tchad, Mali et Sénégal

Le commandant d’AFRICOM en visite au Niger, Tchad, Mali et Sénégal
Le 19 Novembre, 2020

Le général de l’armée américaine Stephen Townsend, commandant du commandement américain pour l’Afrique, s’est rendu en Afrique de l’Ouest du 15 au 19 novembre pour discuter des problèmes de sécurité dans la région. Townsend a rencontré des dirigeants et chefs de la défense au Niger, Tchad, Mali et Sénégal.

À Niamey, au Niger, Townsend a rencontré le chef adjoint de la défense, le général de brigade Ibra Boulama Issa et d’autres dirigeants nigériens. Il a souligné leur volonté et leur détermination à lutter contre les organisations extrémistes violentes et a évoqué les clés du progrès au Sahel.

«Les partenariats et une meilleure coordination en Afrique de l’Ouest restent essentiels pour lutter contre l’escalade de l’extrémisme violent dans la région des trois frontières du Niger, Burkina Faso et Mali », a déclaré Townsend. «Nous sommes reconnaissants à nos partenaires africains dans cette région, ainsi qu’aux alliés français et européens, pour leur engagement continu à résoudre les problèmes de sécurité régionale. »

Lors d’une escale au Tchad, Townsend a rencontré le président tchadien Idriss Déby. Townsend a également visité des membres des services américains et internationaux. Townsend a remercié le Tchad pour son leadership continu en matière de sécurité régionale et pour l’hébergement des troupes américaines.

Lors d’une brève escale à Bamako, au Mali, Townsend a rencontré le président du gouvernement de transition, Bah N’Daw, pour discuter des préoccupations concernant la stabilité dans la région et les conditions actuelles au Mali. Townsend a rencontré le président de transition pour évaluer la situation et la sécurité au Mali et exprimer sa préoccupation face à l’instabilité régionale tri-frontalière existante.

 

«Nous sommes préoccupés par l’escalade de la violence au Sahel», a déclaré Townsend. «La nécessité de lutter contre les activités extrémistes violentes reste une réalité. Il faudra un partenariat continu et large pour résoudre certains des défis auxquels la région est confrontée. »

Pendant son séjour au Mali, Townsend a également rencontré l’équipe française de l’opération Barkhane et la Force opérationnelle Takuba, reconnaissant leurs efforts pour accroître la sécurité et la stabilité au Sahel.

« Les contributions de la communauté internationale, y compris les partenaires français et européens, sont essentielles au succès et à la stabilité en Afrique», a déclaré Townsend.

Au Sénégal, Townsend a rencontré le président du pays Macky Sall et le chef de la défense, le lieutenant-général Birame Diop. Townsend et Sall ont discuté des problèmes de sécurité dans la région et des opportunités d’engagement supplémentaires.     

Le Sénégal occupe un emplacement important sur la côte ouest de l’Afrique et en février prochain, il accueillera Flintlock, un exercice militaire multinational annuel mené par le commandement des opérations spéciales des États-Unis en Afrique.

«Le commandement américain pour l’Afrique continuera à travailler au sein d’une équipe gouvernementale américaine pour renforcer les partenariats et apporter une stabilité accrue dans la région», a déclaré Townsend. « Il est important que nous restions préparés à une série de menaces en Afrique de l’Ouest et sur tout le continent africain. »

Le commandement américain pour l’Afrique travaille avec des pays partenaires dans toute l’Afrique, soutenant leurs efforts sur des questions de sécurité communes. Le commandement s’efforce de créer des conditions qui mènent à une sécurité et une stabilité accrues tout en faisant progresser les intérêts américains.