Le Fonds d’Auto-Assistance de l’Ambassadeur soutient les communautés

Le 27 septembre, L’Ambassadeur des Etats-Unis, M. James Zumwalt, a accordé six subventions à six groupes communautaires du Sénégal par le biais du programme d’auto-assistance de l’Ambassadeur.

Les subventions serviront à la construction d’un centre social pour les personnes handicapées à Dakar, à lancer des activités génératrices de revenus à Kaffrine, Louga et Ziguinchor, à la construction d’une salle de classe à Saint-Louis et au travail de sensibilisation et de prévention du paludisme à Thiès.

Selon l’Ambassadeur Zumwalt, « cette année, les projets concernés vont de l’achat de matériel pour la case de santé, au traitement des céréales et aux broyeuses, en passant par la construction de salles de classe, de latrines et d’espaces de rencontres communautaires. En donnant des fonds à de petits projets communautaires, le gouvernement des Etats-Unis vise à renforcer l’autonomie économique et le bien-être social ».

Lancé en 1964, le programme d’auto-assistance de l’Ambassadeur est devenu l’un des outils d’aide au développement à la base les plus réussies en Afrique. Ce programme innovateur donne aux ambassadeurs américains et au personnel de la Mission la capacité et les ressources pour soutenir les petites initiatives communautaires durables qui ont un impact immédiat et réel sur les communautés locales. Le Programme d’auto-assistance de l’Ambassadeur au Sénégal soutient des activités de petite échelle qui favorisent l’autonomie et le développement à travers des projets communautaires novateurs.