Flag

An official website of the United States government

4 MINUTE READ

Le Gouvernement américain forme les forces de l'ordre de la région de l'Afrique subsaharienne sur les enquêtes

COMMUNIQUE DE PRESSE 

Le Gouvernement américain forme les forces de l’ordre de la région de l’Afrique subsaharienne sur les enquêtes chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires (CBRN) 

 

Le département d’État américain, par l’intermédiaire du Bureau Anti-Terroriste et de Lutte contre les Armes de Destruction Massive et ses partenaires Merrick & Company, At Risk International et le Bureau fédéral d’enquête américain, a organisé du 12 au 16 décembre à Dakar, une formation pour 30 responsables des forces de l’ordre dans trois pays sub-sahariens à savoir le Kenya, le Nigeria et le Sénégal.      

La formation était axée sur les techniques d’enquête sur les menaces CBRN (Chemical, Biological, Radiological, and Nuclear), dans le cadre de la politique de renforcement de capacités des agents d’enquête des gouvernements partenaires. Ceci afin d’empêcher les criminels et les terroristes d’acquérir des matériaux qui pourraient être utilisés pour créer des armes de destruction massive (ADM).  

Grâce à leur expérience significative dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, ainsi qu’à leur savoir-faire en matière de sécurité chimique, biologique, radiologique et nucléaire, les gouvernements du Kenya, du Nigeria et du Sénégal sont des partenaires importants dans ces efforts. 

Grâce à cette formation, les participants ont acquis une meilleure compréhension des procédures et des méthodologies utilisées pour découvrir et perturber les attaques potentielles impliquant des ADM. Les membres des forces de l’ordre qui ont participé à la formation seront désormais des experts locaux dans leur pays d’origine et s’efforceront d’intégrer des stratégies de lutte contre les menaces CBRN dans les procédures opérationnelles de leurs institutions respectives. 

Les groupes terroristes, y compris ceux qui opèrent en Afrique subsaharienne, aspirent depuis longtemps à développer et à utiliser des capacités d’ADM. Le Bureau Anti-Terroriste et de Lutte contre les Armes de Destruction Massive du département d’État américain travaille dans le monde entier pour renforcer les capacités des gouvernements partenaires à enquêter sur ces graves menaces et à les contrer.