Les personnes déplacées et réfugiées de retour en Casamance célèbrent l’aide américaine

 

Les personnes déplacées et réfugiées de retour en Casamance célèbrent l’aide américaine  

  L’assistance des projets Shelter for Life et WASH- Water, Sanitation and Hygiene, financé par le Bureau de la population, des réfugiés et des migrations du Département d’Etat, continue d’apporter soutien et stabilité aux communautés de la Casamance. Des membres de la communauté locale et des représentants locaux de l’administration centrale à la préfecture de Nyassia se sont réunis le 27 août pour célébrer le programme de réintégration des victimes du conflit en Casamance « Shelter for Life’s Returnee Reintegration Program », financé par le Bureau de la population, des réfugiés et des migrations du Département d’Etat. Au cours de l’année dernière, 3 000 personnes déplacées et réfugiées à l’intérieur du pays, de retour dans 26 villages, ont bénéficié de l’aide apportée par ces projets dans ce district frontalier à la Guinée-Bissau.


Plus précisément, 300 familles ont reçu de nouvelles maisons et ont bénéficé de latrines, et 26 puits communautaires ont été construits ou réhabilités. Le sous-préfet de Nyassia, Abdoulaye Kharma, a formulé le souhait que le programme puisse se poursuivre dans sa sous-préfecture, tandis que la communauté a exprimé sa grande reconnaissance pour cette aide. Grâce au financement du Bureau de la population, des réfugiés et des migrations du Département d’Etat, Shelter for Life a mis en œuvre des activités de réintégration dans la région de Ziguinchor au cours des trois dernières années, touchant 8 775 personnes. La quatrième phase du programme de Shelter for Life se poursuivra dans le département de Goudoump, dans la région voisine de Sedhiou.