L’USTDA soutient le premier grand gazoduc du Sénégal 

COMMUNIQUE DE PRESSE 

L’USTDA soutient le premier grand gazoduc du Sénégal 

 

L’Agence américaine pour le commerce et le développement (USTDA) a annoncé, le 28 août 2020, l’octroi d’une subvention pour une étude de faisabilité visant à développer le premier grand gazoduc terrestre intérieur du Sénégal. Ce projet permettra de soutenir une production d’électricité plus propre et moins coûteuse et de renforcer la croissance économique du pays. L’engagement de l’USTDA aidera le promoteur – le Fonds Souverain d’Investissements Stratégiques (FONSIS) – à attirer des financements pour le projet. Un accord de subvention a été signé lors d’une cérémonie virtuelle à laquelle ont participé le directeur général de l’USTDA, le chef de l’agence Todd Abrajano, le ministre sénégalais du Pétrole et de l’Energie, Mouhamadou Makhtar Cissé, l’ambassadeur des États-Unis au Sénégal, Tulinabo S. Mushingi, et le directeur général du FONSIS, Papa Demba Diallo.  

« Ce gazoduc deviendra l’épine dorsale du secteur gazier national sénégalais et contribuera à créer l’infrastructure nécessaire pour alimenter les centrales électriques du pays et transformer son secteur énergétique », a déclaré Todd Abrajano, directeur de l’exploitation de l’USTDA, chef de l’agence. « Les entreprises américaines sont désireuses de s’associer au Sénégal pour saisir cette opportunité, et nous avons l’intention de faire une différence significative dans la vie de millions de Sénégalais en réduisant les coûts de production d’électricité jusqu’à 50 % ». 

La subvention de l’USTDA aidera à définir les spécifications techniques et les aspects économiques du projet de réseau de pipelines terrestres. Plus précisément, l’étude de faisabilité recommandera un tracé définitif du gazoduc, finalisera les spécifications techniques pour chaque segment du gazoduc et définira les exigences techniques pour la phase d’ingénierie et de conception initiale du projet. L’étude vérifiera également la demande en gaz et fournira une analyse économique et financière actualisée. 

« Aujourd’hui, nous soulignons un autre exemple de coopération énergétique entre les États-Unis et le Sénégal. L’Agence américaine pour le commerce et le développement a approuvé une subvention de près de 1,3 million de dollars (environ 700 millions FCFA) pour soutenir le développement du réseau de gazoducs du Sénégal. Ce système aidera le Sénégal à passer de la production d’électricité au gaz naturel propre et peu coûteux, en utilisant ses propres ressources énergétiques », a déclaré l’ambassadeur des États-Unis au Sénégal, Tulinabo S. Mushingi.  

« Ce don de l’USTDA nous aidera à définir les spécifications techniques et les aspects économiques de ce projet très stratégique pour notre pays et nous permettra ainsi d’accélérer sa mise en œuvre », a souligné le directeur général du FONSIS, Papa Demba Diallo. Le DG Diallo a poursuivi : « En collaboration avec PETROSEN et SENELEC et en accord avec le Ministère du Pétrole et de l’Energie, il s’agit d’un projet stratégique qui accélérera l’utilisation du gaz, en particulier dans la production d’électricité, et contribuera à faire baisser le coût de l’électricité. Cela contribuera à stimuler le secteur industriel sénégalais et à rendre nos entreprises plus compétitives ». 

« Power Africa applaudit les efforts du Sénégal pour améliorer sa capacité de production de gaz pour l’exportation et l’utilisation domestique. Le gouvernement américain, par le biais du partenariat Power Africa Initiative entre l’USTDA et l’USAID, soutient les progrès continus du Sénégal vers l’autonomie et son objectif déclaré d’augmenter sa capacité de production à 2,5 GW d’ici 2030. La feuille de route pour le gaz du Sénégal, financée par Power Africa et achevée en juillet 2019, s’est avérée déterminante pour la réalisation de ce projet. Nous sommes impatients de travailler avec nos partenaires pour soutenir le travail en cours du Sénégal vers l’indépendance énergétique », a déclaré Mark Carrato, coordinateur par intérim de Power Africa des États-Unis. 

Ce projet soutient les initiatives Power Africa et Prosper Africa du gouvernement américain, ainsi que l’initiative d’exportation d’infrastructures gazières de l’USTDA. 

Les entreprises américaines souhaitant soumettre des propositions pour l’étude de faisabilité financée par l’USTDA sont invitées à consulter le site www.ustda.gov/work/bid-on-an-overseas-project