De nouveaux volontaires du Corps de la Paix américain prêtent serment

New Peace Corps volunteers take the oath (Photo US Embassy)
De nouveaux volontaires du Corps de la Paix américain prêtent serment (Photo US Embassy)
De nouveaux volontaires du Corps de la Paix américain prêtent serment (Photo US Embassy)

En présence de l’ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, James Zumwalt et du secrétaire général adjoint de la présidence de la République, Oumar Samba Bâ, 60 nouveaux volontaires du Corps de la Paix américain ont prêté serment le 8 mai et pris fonction pour servir le Sénégal dans le domaine de la santé communautaire et le développement économique communautaire.

Cette cérémonie, organisée à la résidence de l’ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, marque pour le groupe, la fin de leur stage de 10 semaines avant d’embrasser le statut de volontaire pour une durée de 2 ans en étant exclusivement au service des populations sénégalaises. Ils seront affectés dans les régions pour servir dans les secteurs prioritaires comme les programmes de développement économique communautaire et la santé communautaire.

Le choix de ces domaines d’intervention se fait sur la base des besoins exprimés par le gouvernement du Sénégal. Et les affectations dans les villages et les villes s’effectuent de concert avec les autorités sénégalaises. Pour la directrice du Corps de la paix américain au Sénégal, Cheryl Gregory Faye, « le rôle du volontaire est essentiellement de renforcer les capacités individuelles et organisationnelles au sein des communautés afin de permettre aux membres de ces communautés de participer activement à la rééducation de leur propre culture ».

Selon l’ambassadeur James Zumwalt, « le Corps de la paix incarne le meilleur de l’Amérique : le service aux autres à la poursuite des objectifs de paix et de développement. On dit souvent, et je partage cet avis, que c’est l’un des meilleurs investissements de l’Amérique dans le développement et les relations interpersonnelles ». Dans son discours, il leur a rappelé que leurs prédécesseurs avaient fait un travail remarquable. « Ils ont aidé à prévenir et traiter le paludisme, à améliorer la santé maternelle et infantile et à adopter les meilleures pratiques en matière de la santé, d’eau et d’hygiène. Et pour ce qui est du programme de développement économique, ils ont fait des contributions importantes pour stimuler la croissance économique et la création d’emplois, augmenter la productivité et les revenus des groupes de femmes et de jeunes, et améliorer la gestion des finances des ménages ».

Le Corps de la paix au Sénégal compte actuellement plus de 240 volontaires répartis dans les différentes régions du Sénégal. C’est en 1963 que les autorités sénégalaise et américaine ont signé le protocole d’accord autorisant le Corps de la paix à s’installer au Sénégal. Depuis lors, plus des 3 000 volontaires ont servi dans les villages et villes du Sénégal.