Formation en ligne sur « la couverture médiatique d’Ebola »

Ambassade des États-Unis – Mardi 24 mars 2015 de 12h00 à 14h00 

L’Ambassade des États-Unis vous invite à participer dans ses locaux (aux Almadies) à une formation en ligne sur «la couverture médiatique d’Ebola» le mardi 24 mars 2015, de 12h00 à 14h00. La session se fera en français.

En effet, la flambée de la maladie à virus Ébola (MVE) en Afrique de l’ouest a mis en évidence la nécessité urgente de combler le déficit de communication existant entre les scientifiques, les journalistes et les communautés. Au-delà des effets dévastateurs de la MVE, le manque de communication a largement contribué à accroître les craintes de la population et peut-être même à semer la confusion parmi les scientifiques et les journalistes qui suivent de près l’épidémie.

Ce cours en ligne gratuit sur le virus Ebola et les maladies infectieuses a été élaboré par la Fédération mondiale des journalistes scientifiques (WFSJ). Son contenu est destiné pour l’essentiel aux journalistes qui souhaitent livrer des informations sur cette maladie infectieuse mais n’en ont pas la connaissance de base et ne savent pas comment s’y prendre. Il a été conçu par les journalistes scientifiques Helen Branswell et Martin Enserink (voir leurs biographies ci-dessous).

Pour assister à la formation, vous devez confirmer votre participation en envoyant votre nom ainsi que le nom de votre organe de presse à usembassymedia@state.gov ou en appelant M. Thierry Pina du bureau de presse au 77 333 3713 au plus tard le lundi 23 mars à 15h00.

Biographies: 

Helen Branswell est journaliste médicale pour la Presse canadienne, l’agence nationale de nouvelles. Établie à Toronto, elle a y couvert l’épidémie de SARS survenue en 2003. Elle a également réalisé des reportages sur l’apparition de la grippe aviaire H5N1 et de nouveaux virus de la grippe, sur le MERS et sur les efforts d’éradication de la poliomyélite. Helen écrit aussi sur les travaux visant à mettre au point des vaccins et des médicaments contre le virus Ébola. 

Martin Enserink écrit et collabore à la rédaction du journal Science. Il a couvert de nombreuses épidémies de maladies infectieuses, en particulier le SARS, la grippe et le MERS. Il a rédigé la plupart des reportages de  Science sur la flambée d’Ébola en Afrique de l’Ouest. Martin vit actuellement à Amsterdam, aux Pays-Bas.