Ouverture de la Semaine de la mangue

Monsieur le Premier Ministre,

Mesdames, Messieurs les Ministres de la CEDEAO, Représentants du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, de la Guinée, du Mali et de la  Guinée-Bissau,

Mesdames, Messieurs les représentants de l’Assemblée Nationale et du Conseil Economique,  Social et Environnemental,

Monsieur le Directeur Général du Bureau Opérationnel de Suivi (BOS),

Monsieur le Directeur Général de l’APIX,

Madame Messieurs les représentants des Partenaires Techniques et Financiers,

Mesdames, Messieurs,

Bonjour. C’est réellement un honneur et un plaisir pour moi de participer à l’ouverture de la « Semaine de la mangue », cet évènement important organisé par le Ministère du Commerce, en partenariat avec l’USAID (l’Agence des Etats-Unis pour le développement international).

Il y a un peu moins d’un an, en juillet 2015, le Sénégal et les Etats-Unis ont signé un Protocole d’accord pour le lancement de l’Initiative Trade Africa.

A travers cet accord, nos deux pays se sont engagés à coopérer au renforcement des échanges commerciaux et des investissements et à la promotion des exportations de produits sénégalais sur les marchés d’échanges internationaux.

L’Initiative Trade Africa met tout particulièrement l’accent sur les politiques qui favorisent les échanges commerciaux à l’échelle régionale. Notre accord prévoit le développement d’activités dans les quatre domaines suivants :

  1. La mise en œuvre de l’Accord-cadre sur le commerce et l’investissement conclu entre les Etats-Unis et la CEDEAO ;
  2. Le renforcement des mesures sanitaires et phytosanitaires;
  3. Le renforcement des cadres réglementaires permettant de réduire les obstacles techniques au commerce ; et
  4. La promotion d’un environnement politique sain pour la stimulation des échanges commerciaux et des investissements au Sénégal et dans la région.

Le Sénégal a depuis lors manifesté son intérêt et son engagement pour la promotion et la valorisation de la chaine de valeur mangue ouest-africaine.

Le cadre de ce partenariat nous permet de dynamiser le potentiel économique de ce merveilleux fruit, qui est réputé dans le monde entier pour sa saveur extraordinaire et unique !

Toutefois, le Sénégal et les pays membres de la CEDEAO ont adopté une habile stratégie de création d’un marché régional intégré, destinée à stimuler l’intérêt des investisseurs internationaux pour la région. Le Sénégal et ses voisins tentent de dépasser les barrières au commerce régional en concluant de nouveaux protocoles de libre-échange, tels que le Programme de libéralisation du commerce de la CEDEAO.

Le principal objectif de Trade Africa est de dynamiser cet énorme potentiel, en s’appuyant sur la mise en œuvre par l’USAID et d’autres agences gouvernementales américaines.  Cela nous permet de contribuer à réunir le Sénégal et ses partenaires régionaux pour la « semaine de la mangue », autour d’une approche unifiée de la culture et de la commercialisation de la mangue en Afrique de l’Ouest.

Cette semaine , nous l’espérons,  sera un espace d’échange et de dialogue pour les décideurs politiques et les acteurs du secteur privé, afin de discuter des problématiques touchant des aspects clefs, tels que l’accès aux marchés et la compétitivité de la mangue sénégalaise et ouest-africaine.

Ce forum permettra également d’arriver à une compréhension commune et de voir dans quelle mesure une approche régionale peut être plus efficace pour améliorer la compétitivité de l’industrie ouest-africaine de la mangue et faciliter sa pénétration dans le marché mondial.

Enfin, je tiens à rappeler l’engagement  du Gouvernement des Etats-Unis et de l’USAID à appuyer les programmes qui favorisent les partenariats régionaux, améliorent le climat des affaires en Afrique de l’Ouest et stimulent la compétitivité dans le monde.

Je vous souhaite plein succès tout au long de cette semaine.

Merci de votre attention.