Réception en l’honneur de la délégation de l’OPIC

Monsieur le Ministre de l’Energie et du Développement des Energies renouvelables,

Monsieur le Ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement,

Madame le Ministre de la Promotion des Investissements, des Partenariats et du Développement des Téléservices de l’Etat,

Monsieur le Ministre chargé du Plan Sénégal Emergent auprès du Président de la République,

Madame la Présidente de l’OPIC (Overseas Private Investment Corporation),

Chers Membres de la Délégation de l’OPIC,

Chers Invités,

J’ai le grand plaisir d’accueillir au Sénégal la Présidente de l’OPIC, ainsi qu’une délégation de hauts dirigeants d’entreprises américaines.

Lorsque Madame Littlefield est venue au Sénégal en décembre 2013, l’OPIC n’avait pas de projets au Sénégal mais explorait d’éventuelles possibilités pour développer son portefeuille dans le pays. Nous nous félicitons du fait que l’OPIC apporte désormais son soutien à quatre projets au Sénégal et que l’avenir recèle encore bien d’autres possibilités. Et j’espère que cette visite contribuera à générer encore davantage de perspectives pour les entreprises américaines qui souhaitent faire appel aux services de l’OPIC pour saisir les opportunités au Sénégal.

Je suis vraiment ravi que pour cette nouvelle visite, Madame Littlefield ait amené un groupe de PDG et de hauts dirigeants de grandes entreprises des Etats-Unis, dotés d’une vaste expérience internationale.

Pour les membres de la délégation, ce moment est particulièrement bien choisi pour visiter le Sénégal. En effet, l’économie sénégalaise est en pleine croissance et les perspectives d’investissements sont prometteuses. Dans le cadre du Plan Sénégal Emergent, le gouvernement du Sénégal a élaboré d’ambitieux projets d’expansion des investissements privés dans des secteurs prioritaires. Des progrès ont été faits au niveau du renforcement des infrastructures, de l’amélioration du climat des affaires et de la mise en œuvre d’autres réformes visant à faciliter les investissements. Au cours de ces deux dernières années, deux entreprises ont annoncé des découvertes encourageantes de pétrole et de gaz offshore, qui sont susceptibles de renforcer encore davantage les investissements et de stimuler la croissance économique dans la décennie à venir.

Le commerce et l’investissement des Etats-Unis au Sénégal sont en hausse. En effet, outre des investissements significatifs dans l’exploration de pétrole et de gaz offshore, des entreprises américaines sont impliquées dans plusieurs projets énergétiques, notamment le projet Contour Global du Cap des Biches, que la délégation visitera demain. Je suis heureux que Joseph Brandt, le PDG de Contour Global, fasse partie de cette délégation.

Lors du Sommet entre les Etats-Unis et les leaders africains de 2014, le président Obama a placé les échanges et les investissements au cœur de son agenda pour l’Afrique. Nous nous inscrivons résolument dans cette perspective. Avec l’élargissement de l’initiative Power Africa, nous aidons le Sénégal à attirer l’investissement nécessaire à l’augmentation de la fourniture énergétique et l’amélioration de l’accès à l’énergie.

Dans le cadre de l’Initiative Feed the Future du président Obama, nous aidons le Sénégal à attirer des investissements dans l’agriculture. Ainsi, le mois dernier, une équipe du Millennium Challenge Corporation est venue au Sénégal pour lancer le processus d’élaboration d’un deuxième Compact. Bien que cela soit encore un peu tôt dans le processus, le MCC a indiqué qu’il serait intéressant de profiter de l’effet de levier des investissements du secteur privé, pour  compléter les investissements et les réformes économiques qui feront partie du deuxième Compact.

En bref, les opportunités sont de plus en plus  nombreuses pour les investisseurs venus des Etats-Unis au Sénégal. La délégation a pu rencontrer des responsables du gouvernement et du secteur privé au plus haut niveau, pour discuter plus amplement de ces opportunités. Ce soir, je vous invite tous à poursuivre ces discussions avec l’OPIC et les membres de leur délégation.

A présent, je voudrais inviter la Présidente de l’OPIC, Madame Littlefield, à dire quelques mots et à présenter les membres de sa délégation.