Ouverture de l’atelier sur le Partenariat de lutte contre les activités de financement illicite (PIF)

Monsieur le Ministre délégué auprès du Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, chargé du Budget,

Madame la Coordinatrice résidente du Système des Nations Unies, Représentante résidente du PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement),

Mesdames, Messieurs les Membres des Délégations du Sénégal, du Burkina Faso, du Liberia, de Sierra Leone, de Maurice, du Lesotho, du Niger et des Etats-Unis,

Chers Ambassadeurs et Collègues,

Mesdames, Messieurs les Invités,

Je suis ravi de me joindre à vous ce matin à l’occasion de l’ouverture de la deuxième réunion du groupe de travail du Partenariat de lutte contre les activités de financement illicite (PIF). C’est un réel plaisir pour moi de voir un nombre croissant de délégations participer à cette importante initiative.

Le Partenariat de lutte contre les activités de financement illicite (PIF) a été lancé par le président Obama et le président Sall lors du Sommet Etats-Unis-Afrique en août 2014. Ils l’ont conçu comme un forum pour renforcer nos efforts de lutte contre les flux de financement illicite qui sapent la gouvernance, affaiblissent les investissements étrangers et freinent la croissance économique. Il s’agit d’une initiative qui a une visée pratique, portant notamment sur le travail conjoint pour élaborer et affiner des plans d’action nationaux de lutte contre les activités de financement illicite. Cette réunion, qui s’inscrit dans le sillage du lancement de ce processus en juin dernier, donne l’occasion aux experts techniques de travailler à l’élaboration et la finalisation de ces plans.

Je voudrais remercier le gouvernement du Sénégal, et tout particulièrement le ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, pour son leadership sur cette importante initiative. Je voudrais aussi saluer le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) pour son partenariat avec les Etats-Unis et le Sénégal, qui a permis de dynamiser cette initiative. Nous apprécions beaucoup le travail et les efforts déployés pour l’organisation de cette réunion et le rôle du PNUD pour stimuler la coopération en matière de lutte contre les flux de financement illicite en Afrique.

Je sais qu’un grand nombre d’entre vous, membres des délégations et experts techniques, sont venus de loin pour être à Dakar aujourd’hui. Je tenais à vous remercier pour votre participation à cette réunion.

Je suis heureux que le gouvernement des Etats-Unis soit aussi bien représenté avec ma très chère amie, la sous-secrétaire d’Etat Lisa Kubiske, le sous-secrétaire au Trésor Eric Meyer et le sous-secrétaire d’Etat par intérim Peter Barlerin à la tête de notre délégation.

La présence de trois hauts responsables de l’administration américaine pour piloter cette délégation témoigne de l’importance de cette initiative.

Pour terminer, je voudrais vous remercier encore du soutien précieux que vous apportez à cette initiative et je vous souhaiter une réunion extrêmement productive. Je pense que cette réunion, et votre présence ici aujourd’hui, peuvent préparer le terrain et permettre aux membres de ce Partenariat de travailler ensemble et de faire face à ce défi de taille que représente la lutte contre les activités de financement illicite.