Plus de 38 millions FCFA pour appuyer le programme de lecture à domicile des jeunes écoliers durant l’épidémie de Covid-19

 

COMMUNIQUE DE PRESSE 

Plus de 38 millions FCFA pour appuyer le programme de lecture
à domicile des jeunes écoliers durant l’épidémie de Covid-19

Mercredi 28 octobre 2020

Le gouvernement américain, à travers l’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID), soutient les efforts du gouvernement du Sénégal pour que les enfants continuent d’apprendre à la maison pendant que les écoles sont fermées en raison de la Covid-19. Les États-Unis et le Sénégal entretiennent de solides relations bilatérales depuis 60 ans, et Lecture Pour Tous est un exemple de leur partenariat de longue date. Lecture Pour Tous utilise les langues nationales pour améliorer les compétences en lecture des enfants, et travaille avec le Ministère de l’Education nationale pour mettre en œuvre « Apprendre à la maison », son initiative de réponse à la Covid-19.

L’appui de l’USAID pour aider les enfants à lire à la maison s’élève à plus de 38,3 millions de francs CFA (70 466 dollars US).

Neuf documents audiovisuels à vocation pédagogique et 72 leçons interactives radiophoniques sont produits dans les trois langues nationales utilisées dans le cadre du programme (wolof, pulaar et serer) pour les trois premières années du cycle primaire (CI, CP et CE1). Ces ressources permettront aux enfants de continuer à s’intéresser à la lecture et de poursuivre leur apprentissage, tout en permettant à leurs parents d’y contribuer.

Les documents audiovisuels, inspirés des manuels conçus par Lecture Pour Tous, ont été produits en collaboration avec l’Inspection générale de l’éducation et de la formation et des directions clés du ministère. Retransmis depuis le début du mois d’octobre à la télévision, ces supports audiovisuels ont été diffusés pour la première fois en juillet. Ces supports sont rediffusés trois fois par semaine depuis ce début de semaine et ce jusqu’au 14 novembre.

Les émissions radiophoniques permettent de mettre en application des techniques d’enseignement modernes, en s’appuyant sur des supports pédagogiques élaborés par Lecture Pour Tous. Ces leçons interactives sont diffusées six jours dans la semaine. Ce programme de diffusion maximise les opportunités pour les élèves d’écouter les émissions, d’y réagir, de réviser leurs leçons et de consolider leur apprentissage grâce aux supports de lecture dont ils disposent à la maison.

Ces émissions sont rediffusées, depuis le début d’octobre 2020, sur la majorité des 35 stations de radio partenaires du programme Lecture Pour Tous à Diourbel, Louga, Matam, Kaolack, Fatick, Kaffrine et Saint-Louis. La retransmission prend fin le 14 novembre.

Avant le lancement de ces émissions, les partenaires de l’USAID avaient mené une série d’activités préliminaires pour informer et mobiliser les parents, les communautés et les enseignants et les encourager à suivre les émissions.

Depuis 2016, l’USAID travaille en partenariat avec le Ministère de l’Education Nationale pour mettre en œuvre Lecture Pour Tous, en s’appuyant sur le programme national pour améliorer les aptitudes en lecture des élèves de CI, CP et CE1 dans les régions de Diourbel, Louga, Matam, Kaolack, Fatick, Kaffrine et Saint-Louis. Le programme couvre aujourd’hui près de 4 000 établissements scolaires et profite à plus de 385 000 apprenants.

L’USAID continue à soutenir la réponse du Sénégal à la Covid-19 par le biais de ses projets dans les secteurs de la santé, de la croissance économique, de l’éducation, de la démocratie et de la gouvernance.

Depuis le début de l’épidémie, l’USAID a débloqué une enveloppe de 2,2 milliards de FCFA (3,9 millions de dollars) pour apporter un appui financier supplémentaire au secteur de la santé. Il a également réaffecté plus de 1,1 milliard de F CFA (2 millions de dollars) provenant d’autres secteurs de développement et d’activités sanitaires à la lutte contre le coronavirus.

Plus récemment, l’USAID a programmé 2 milliards de FCFA supplémentaires (3,5 millions de dollars) pour élargir ses activités actuelles afin qu’elles puissent atténuer l’impact de la Covid-19 sur les petits exploitants agricoles, et 135 millions de FCFA supplémentaires (245 000 dollars) pour améliorer l’accès à l’eau, l’assainissement et l’hygiène.

Les États-Unis occupent, depuis des décennies, le premier rang mondial des pays contribuant au renforcement de la sécurité sanitaire et à l’aide humanitaire, ce qui place des pays comme le Sénégal en meilleure position pour répondre à la pandémie de Covid-19. Au cours des 20 dernières années, les États-Unis ont investi, rien qu’au Sénégal, plus de 1 600 milliards de FCFA (2,8 milliards de dollars), dont près de 500 milliards de FCFA (880 millions de dollars) dans des programmes d’assistance sanitaire.

Pour plus d’informations sur le programme lecture à domicile, visitez le site de l’USAID.