Premier Conseiller de l’Ambassade des Etats-Unis – Remise de matériel médical VIH/SIDA

Allocution du Premier Conseiller de l’Ambassade des Etats-Unis,
Madame Martina Boustani
Remise de matériel médical VIH/SIDA
Vendredi 11 août 2017
Hôpital Militaire de Ouakam

(Telle que préparée)

Monsieur le Chef d’Etat-major Général des Armées,
Monsieur le Commandant en Chef de la Gendarmerie,
Monsieur le Chef du Laboratoire VIH/SIDA de l’Hôpital de Ouakam,
Mesdames, Messieurs les Représentants des Autorités,
Chers Invités et Participants,
Mesdames, Messieurs,

Bonjour.

Il n’y a pas si longtemps, le SIDA était encore considéré comme une condamnation à mort. A présent, grâce aux fantastiques progrès de la médecine, on peut faire beaucoup de choses pour s’assurer que les personnes atteintes du VIH/SIDA vivent longtemps et bien. Aussi ai-je grand plaisir à être ici aujourd’hui, pour célébrer la remise de ce matériel médical par le Programme Prévention VIH/SIDA, du Département de la Défense des Etats-Unis, au Programme SIDA de la Direction de la Santé des Armées.

En apportant cet appui au Ministère des Forces armées, nous espérons améliorer la prévention et le traitement du SIDA et du VIH, tout en soutenant les laboratoires chargés de la surveillance du VIH/SIDA dans le pays. Cela permettra aux militaires, aux gendarmes, à leurs familles et aux populations dans le besoin dans ces zones de bénéficier d’un dépistage et de soins de santé de qualité, avec des traitements antirétroviraux efficaces.

Ce matériel devrait également permettre au Programme SIDA de la Direction de la Santé des Armées d’améliorer la coordination, le suivi et l’évaluation de l’approche Tester, Traiter et Retenir au Sénégal (TATARSEN). Il s’agit d’arriver à la réalisation de l’objectif du Ministère de la Santé Zéro nouvelle infection par le VIH, Zéro décès lié au VIH/SIDA et Zéro stigmatisation et discrimination, conformément au Plan stratégique national de lutte contre le SIDA.

Ce matériel permettra en outre d’améliorer les capacités des services de conseil et de dépistage en ciblant les populations vulnérables, de faciliter les communications et de garantir un  traitement rapide aux personnes affectées.

Cette remise de matériel s’inscrit logiquement dans le cadre du partenariat de longue date entre le Sénégal et les Etats-Unis dans un certain nombre de domaines – en l’occurrence, dans le domaine de la santé. Je souhaite que cela profite à de nombreuses personnes dans l’avenir et je vous remercie de m’avoir accueillie ici aujourd’hui.