Allocution du Premier conseiller de l’Ambassade des Etats-Unis à Dakar, Madame Sandra Clark Université Cheikh Anta Diop (UCAD)

Monsieur le Recteur de l’Université Cheikh Anta Diop,

Mesdames, Messieurs les Membres du Corps enseignant,

Chers Etudiants de l’Université Cheikh Anta Diop,

Mesdames et Messieurs,

Asalamu Alekum!

Je voudrais tout d’abord vous remercier d’être venus ici ce soir pour assister au concert de Mad Noise et Takeifa. Je suis vraiment ravie de me trouver ici, à l’Université Cheikh Anta Diop, avec un aussi grand nombre d’étudiants, de professeurs et de personnalités. Je voudrais également remercier tous les fans qui sont venus nous rejoindre à l’UCAD un lundi soir. Soyez les bienvenus !

Ce matin, j’étais au Musée Senghor, où Mad Noise et Takeifa ont fait un cadeau à un groupe très spécial de jeunes gens – les membres de Special Olympics Senegal. Ce fut un concert fabuleux, organisé à l’occasion de la Journée internationale des handicapés. Aussi, je tenais vraiment à remercier nos musiciens pour l’engagement et l’attention qu’ils manifestent à l’égard de personnes qui ont des besoins différents. Et je peux vous assurer que vous allez également être gâtés – j’ai tellement apprécié le concert la première fois, que j’ai voulu revenir pour le concert de ce soir.

La musique est un langage qui n’a pas de frontières. C’est pourquoi nous sommes très heureux, à l’ambassade des Etats-Unis, de sponsoriser la première visite de Mad Noise sur le sol sénégalais. Au cours de la semaine, ils se rendront à Dakar, à Ziguinchor, et également à Bissau ; ils se produiront en public dans chaque ville. Ils donneront également des concerts dans des endroits plus petits, comme ce matin pour les Special Olympics. Ils ont ainsi vu des Sénégalais extraordinaires, qui proposent des opportunités aux populations vulnérables, comme les orphelins et les handicapés. Qui sait ? Peut-être que le groupe Mad Noise sera inspiré par les gens et les lieux visités, et qu’il créera une nouvelle chanson qui touchera leur public aux Etats-Unis. En tout cas, nous savons que par le biais de la musique, les Sénéglais et les Américains se feront de nouveaux amis, ce qui est notre but.

Quant à Takeifa, ce groupe n’a pas besoin d’être présenté. Je dois dire que je suis moi-même une de leurs grandes fans et je voudrais les remercier de leur soutien à cet évènement. Ils ont rapidement accepté lorsque nous leur avons demandé s’ils voulaient jouer pour les étudiants à l’UCAD.

L’ambassade des Etats-Unis est fière de co-organiser cette première d’une série d’évènements culturels organisés par la Direction de l’Animation Culturelle et Scientifique, et je les félicite de leur initative qui vient enrichir la vie des étudiants. A présent, place à la musique! Bonne soirée et bon concert.