Signature de la Déclaration de partenariat entre le gouvernement du Sénégal et le gouvernement des États-Unis d’Amérique dans le cadre de la deuxième

DEMANDE DE COUVERTURE 

Signature de la Déclaration de partenariat entre le gouvernement du Sénégal et le gouvernement des États-Unis d’Amérique dans le cadre de la deuxième phase de l’Initiative alimentaire pour l’avenir (Feed the Future) 2018-2022 

Ministère de l’Agriculture et de l’Équipement rural, Diamniadio
Mardi 23 octobre 2018 à 9 heures

 

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Équipement rural, Dr. Papa Abdoulaye Seck, et l’Administrateur adjoint du bureau sécurité alimentaire au niveau de l’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID), M. Sean Jones, procèdent ce mardi 23 octobre 2018 à la signature, au nom de leurs gouvernements respectifs, de la Déclaration de partenariat de l’Initiative alimentaire pour l’avenir Feed the Future dans les locaux du ministère à Diamniado, à 9 heures.

Cette Déclaration de Partenariat est un engagement des deux gouvernements à s’attaquer ensemble aux causes profondes de l’insécurité alimentaire et renforcer la résilience. Elle renforce l’engagement des deux parties à la mise en œuvre d’un plan Feed the Future Sénégal aligné aux stratégies nationales du secteur agricole.

Le Sénégal fait partie des 12 pays dans le monde, sélectionnés par le gouvernement des États-Unis pour la deuxième phase de Feed the Future couvrant la période 2018-2022.

L’USAID coordonne la mise en œuvre de l’initiative Feed the Future.

Le Plan national Feed the Future a été élaboré en étroite collaboration avec le gouvernement du Sénégal, la société civile, le secteur privé et les partenaires techniques et financiers pour s’assurer que l’approche du gouvernement des États-Unis complète les efforts en cours.

Les agences et départements américains qui composent l’Initiative Feed the Future sont l’USAID, le Millenium Challenge Corporation (MCC), le département de l’Agriculture des États-Unis (USDA) avec notamment le Service d’inspection sanitaire des animaux et des plantes (APHIS), la Corporation pour les investissements privés à l’étranger (OPIC), le département d’État, l’Institut d’étude géologique des États-Unis (USGS), le Département du Commerce des États-Unis, le Bureau exécutif du président des États-Unis, le Corps de la paix, le département du Trésor, la Fondation des États-Unis pour le développement en Afrique (USADF).

A travers Feed the Future 2018-2022, l’objectif commun est de réduire la faim, la malnutrition et la pauvreté dans le pays. Cela à travers trois objectifs: 1) exploiter l’agriculture pour la croissance économique, 2) augmenter la résilience, et 3) améliorer la nutrition.

Cette phase de l’Initiative alimentaire pour l’avenir Feed the Future, se base sur les succès de projets antérieurs mis en œuvre par les agences américaines en étroite collaboration avec les partenaires du gouvernement, du secteur privé et de la société civile.

Les différents projets et programmes du Plan seront mis en œuvre dans 8 régions : Ziguinchor, Sédhiou, Kolda, Saint-Louis, Fatick, Kaolack, Matam et Kaffrine.

###