Déclaration du Secrétaire d’État John Kerry Le Sénégal offre l’asile humanitaire à deux ex-détenus de Guantanamo

Les États-Unis sont très reconnaissants à notre partenaire, la République du Sénégal, pour avoir offert l’asile humanitaire à deux personnes anciennement détenues par le département de la Défense au centre de détention de Guantanamo Bay, à Cuba.

Le 4 avril, le ministère de la Défense a annoncé le transfert de deux ressortissants libyens à la République du Sénégal. Ces deux personnes, Salem Abdu Salam Ghereby (Numéro d’Internement (ISN) 189) et Omar Khalif Mohammed Abu Baker Mahjour Umar (ISN 695), ont été approuvés pour le transfert à l’unanimité par six ministères et organismes du gouvernement des États-Unis. Le Sénégal rejoint les 26 pays qui, depuis 2009, ont étendu les possibilités de réinstallation à près de 100 détenus.

Les États-Unis apprécient l’aide généreuse du gouvernement du Sénégal au moment où les États-Unis poursuivent leurs efforts pour fermer le centre de détention de Guantanamo Bay. Ce geste humanitaire significatif est compatible avec le leadership du Sénégal sur la scène mondiale.

Comme le Président Obama l’a indiqué à plusieurs reprises, son Administration est déterminée à fermer le centre de détention de Guantanamo Bay. La poursuite des opérations du centre de détention affaiblit notre sécurité nationale en drainant les ressources, endommagent nos relations avec les alliés et partenaires clés, et servent comme outil de propagande pour les extrémistes violents. Nous prenons toutes les mesures possibles pour réduire la population des détenus à Guantanamo et pour fermer le centre de détention d’une manière responsable qui protège notre sécurité nationale.