Cérémonie de livraison des navires de patrouille à la Marine sénégalaise

Monsieur le Chef d’Etat-major Général des Armées,

Monsieur le Chef d’Etat-major de la Marine nationale,

Messieurs les Officiers,

Chers Invités,

Mesdames, Messieurs,

Je voudrais tout d’abord vous remercier d’être venus ici aujourd’hui, pour assister à cette cérémonie qui symbolise une fois de plus notre coopération en matière de sécurité. Aujourd’hui, les Etats-Unis, par le biais de la Division de lutte contre les stupéfiants, du Commandement des Etats-Unis pour l’Afrique (USAFRICOM), procèdent à la livraison de deux navires de patrouille Metal Shark d’une longueur de 33 pieds, qui permettront de renforcer la sécurité maritime le long de la frontière nord du Sénégal.

Un proverbe wolof me semble particulièrement adapté à cette occasion : ñit, nitay garabam [NEET, nee-TAY gaara-BOM] [littéralement, les hommes sont des remèdes les uns pour les autres — ou, pour le dire autrement, « aucun homme n’est une île », et nous sommes tous interdépendants]. Nous sommes aux côtés du Senegal. Nous partageons le même besoin stratégique de mettre un terme aux activités illicites au Sénégal. Nous sommes heureux d’apporter cette petite pierre à l’édifice en contribuant à la sécurisation de vos frontières.

Dans un monde de plus en plus interconnecté, nous devons travailler ensemble pour faire face à toutes les menaces, tant nationales qu’internationales. Il s’agit aussi bien du trafic de drogues, de la pêche illégale, que d’arrêter les terroristes.

Depuis deux semaines, les experts américains s’entraînent avec les marins sénégalais sur ces navires de patrouille. Nous serons heureux de poursuivre encore la coopération avec la Marine sénégalaise, qui a une connaissance inégalable de la géographie de la frontière nord du Sénégal.

Ce jour illustre parfaitement notre partenariat et notre coopération dans le domaine militaire, ainsi que nos liens qui ne cessent de se renforcer en matière de sécurité. Je me réjouis de la poursuite de cette coopération et j’ai hâte d’entendre comment ces navires vont contribuer à l’amélioration de la sécurité le long de la frontière.