Passeports

Le Département d’État ne délivre plus de pages de passeport supplémentaires aux citoyens américains. Lorsque le passeport en cours de validité est plein, le propriétaire devra demander un nouveau passeport et payer tous les frais y afférant- 110 $ pour les adultes ou 115 $ pour les mineurs.

Tous les frais doivent être payés en espèces (dollar américain ou devise locale). Les cartes de crédit ne sont pas acceptées. Pour toute question, veuillez nous contacter à DakarACS@state.gov 

Remarque: Tous les services consulaires de routine à l’ambassade des États-Unis à Dakar, au Sénégal, sont assurés uniquement sur rendez-vous aux citoyens américains en visite ou résidant au Sénégal ou en Guinée-Bissau. Les cas d’urgence (comme les urgences médicales, les décès ou les arrestations impliquant des citoyens américains) seront toujours traités automatiquement sans rendez-vous pendant les horaires de travail de l’ambassade. Si vous avez une urgence en dehors des heures de travail, vous pouvez appeler l’agent consulaire assurant la permanence.

Lors de la visite de l’ambassade

Remarque: les visiteurs sont autorisés à apporter les éléments suivants à leur rendez-vous:

  1. Documentation à l’appui de la demande
  2. Clés de maison et / ou de voiture
  3. Portefeuille

Les demandeurs qui arrivent pour leur rendez-vous avec des articles interdits comme les appareils électroniques, les liquides, les objets tranchants, la nourriture, les sacs ou sacs à main, ne seront pas autorisés à entrer dans l’ambassade. Veuillez bien noter qu’aucun espace de stockage n’est disponible, seuls les éléments cités ci-dessus sont permis dans l’enceinte de l’Ambassade des Etats Unis à Dakar.

Comment planifier votre rendez-vous à l’ambassade des États-Unis, Dakar Sénégal

  1. Consultez notre site Web pour déterminer le type de service dont vous avez besoin.
  2. Assurez-vous que toutes les demandes, les formulaires et les documents supplémentaires sont remplis correctement avant de vous rendre à votre rendez-vous. Les photocopies de tous les documents originaux sont requises et ne peuvent pas être faites à l’ambassade.
  3. Imprimez la page de confirmation de votre rendez-vous et apportez-la avec vous à votre rendez-vous.
  4. Planifiez un rendez-vous par demandeur par service via le lien ci-dessous. Par exemple, si vous avez deux enfants qui ont chacun besoin d’un rendez-vous de renouvellement de passeport, chaque enfant devra avoir son propre rendez-vous. Si vous avez des questions sur le type de rendez-vous dont vous avez besoin, veuillez envoyer un email à DakarACS@state.gov pour avoir de l’assistance. Les rendez-vous en double pour le même service seront supprimés dans le système sans préavis.
  5. Si vous souhaitez changer la date de votre rendez-vous, vous devrez annuler votre rendez-vous précèdent dans le système. Pour annuler votre rendez-vous, vous aurez besoin du mot de passe qui se trouve sur votre lettre de confirmation de rendez-vous. Veuillez envoyer un e-mail à DakarACS@state.gov pour obtenir de l’aide.
  6. Arrivez à l’heure pour votre rendez-vous. Si vous venez en retard, on pourrait vous demander de prendre un nouveau rendez-vous. Lorsque vous arrivez à l’ambassade, veuillez informer l’un des gardes que vous êtes un citoyen américain et que vous avez un rendez-vous et allez

Présence de tiers aux entretiens de passeport et de CRBA

En règle générale, les membres direct de la famille peuvent accompagner les demandeurs de passeport ou de CRBA à leur rendez-vous dans n’importe quel ambassade ou un consulat américain, et tous les enfants mineurs doivent être obligatoirement accompagnés d’un parent ou d’un tuteur. Les demandeurs de passeport ou de CRBA ont également la possibilité d’être accompagnés d’un avocat lors de leur rendez-vous. La présence de tout tiers, y compris un avocat accompagnant un demandeur, est soumise aux conditions suivantes, conçus pour assurer la consistance de la procédure des entretiens et pour maintenir l’intégrité dans le traitement des demandes:

  • Compte tenu de l’espace limité dans la section consulaire, pas plus d’un accompagnant ne sera autorisé à entrer avec un demandeur (ou le parent ou le tuteur si le demandeur est mineur).
  • La présence d’un avocat n’exempte pas le demandeur et / ou le parent ou le tuteur du demandeur mineur d’assister en personne au rendez-vous.
  • La manière dont un entretien de passeport ou de CRBA est mené, ainsi que la portée et la nature de la demande, sont à tout moment à la discrétion de l’agent consulaire, conformément aux directives du Département d’Etat.
  • Il est prévu que les avocats fourniront à leurs clients des conseils juridiques pertinents avant, plutôt que d’attendre le moment de l’entretien, et informeront leur client avant le rendez-vous que le client participera à l’entretien de rendez-vous avec une assistance minimum de sa part.
  • Les avocats ne peuvent engager aucune forme d’argumentation juridique devant l’officier consulaire pendant l’entretien.
  • Toute personne autres qu’un parent ou tuteur accompagnant un enfant mineur ne peut répondre à la question d’un agent consulaire à la place d’un demandeur, ni résumer, corriger ou tenter de clarifier la réponse d’un demandeur. La personne ne devrait pas non plus interrompre ou interférer dans les réponses d’un demandeur face aux questions d’un agent consulaire.
  • Dans la mesure où un demandeur ne comprend pas une question, il / elle devrait demander des éclaircissements directement à l’agent consulaire.
  • L’agent consulaire a l’entière responsabilité de déterminer la (les) langue (s) appropriée (s) pour la communication avec le demandeur. L’agent consulaire peut déterminer la manière et la forme la plus appropriees pour mieux faciliter la communication entre lui et le demandeur. Les accompagnants ne peuvent pas exiger que l’entretien se fasse dans une langue particulière uniquement pour le bénéfice du participant. Les accompagnants ne peuvent pas exiger que les communications se fassent dans une langue particulière, uniquement pour le bénéfice du demandeur. les participants ne peuvent pas non plus s’opposer ou insister sur la participation d’un interprète à l’entretien, ou sur ses qualifications ou sur le fond de toute traduction.
  • Aucun accompagnant ne peut coacher ni instruire les demandeurs sur la manière de répondre à la question d’un agent consulaire.
  • Les accompagnants ne peuvent s’opposer à la question d’un officier consulaire pour quelque motif que ce soit (y compris le fait que le participant considère que la question soit inappropriée, non pertinente ou contradictoire), ni demander au demandeur de ne pas répondre à la question de l’officier. Les accompagnants ne doivent en aucun cas interférer avec la capacité de l’agent consulaire à mener toutes les enquêtes nécessaires à l’exercice de ses responsabilités pour statuer sur la demande.
  • Lors d’un entretien de passeport ou de CRBA, les participants ne peuvent pas discuter ou se renseigner sur d’autres demandes.
  • Les participants peuvent prendre des notes écrites, mais ne peuvent pas enregistrer les entretiens.
  • Les participants ne peuvent se livrer à aucun sorte de comportement qui pourrait perturber considérablement l’entretien. Par exemple, ils ne peuvent pas crier ou tenter d’intimider ni maltraiter un officier ou un employé consulaire. Ils ne doivent pas adopter une conduite qui puisse être menaçante pour la sécurité nationale des États-Unis ou la sécurité de l’ambassade ou de son personnel. Les participants doivent suivre toutes les politiques de sécurité du Département d’État et de l’ambassade ou du consulat américain où l’entretien a lieu.

Les accompagnants ne doivent pas se livrer à une conduite qui viole cette politique et / ou perturbe de manière considérable l’interview. Le non-respect de ces règles entraînera un avertissement à l’accompagnant et, s’il persiste, il pourrait être invité à quitter l’entretien et / ou la salle. Il appartiendrait alors au demandeur de décider s’il va poursuivre l’entretien sans la présence de l’accompagnant, sous réserve de la discrétion de l’officier consulaire de mettre fin à l’entretien. La sécurité et l’intimité de tous les demandeurs en attente de services consulaires, ainsi que du personnel consulaire et de l’ambassade, sont d’une importance primordiale.