Une délégation américaine se rend à Dakar pour une tournée d’écoute dans le cadre de l’initiative Build Back Better World

8 novembre 2021   

COMMUNIQUE DE PRESSE  

Une délégation américaine se rend à Dakar pour une tournée d’écoute
dans le cadre de l’initiative Build Back Better World

 

Une délégation de la Maison Blanche a poursuivi à Dakar, le vendredi 5 novembre 2021, une tournée d’écoute pour discuter et comprendre les besoins en infrastructures du Sénégal et de la région ouest-africaine, ainsi que les moyens optimaux de s’associer à des projets d’infrastructures dans le cadre de l’initiative Build Back Better World (B3W).

Reflétant l’approche de l’ensemble du gouvernement derrière l’initiative B3W, le conseiller adjoint à la sécurité nationale de la Maison Blanche pour l’économie internationale, Daleep Singh, a été rejoint par la directrice générale adjointe de la Millennium Challenge Corporation, Alexia Latortue, l’administrateur adjoint de l’USAID pour le Bureau Afrique, Travis L. Adkins, et l’ambassadeur des États-Unis Tulinabo S. Mushingi. La délégation de la Maison Blanche a rencontré le Président Macky Sall au Palais Présidentiel où ils ont discuté des partenariats et des méthodes de mobilisation des investissements pour aider à répondre aux besoins en infrastructures du Sénégal. Elle a également rencontré le ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, pour discuter des moyens d’améliorer l’impact du développement dans le cadre de l’initiative B3W. 

La délégation américaine a également rencontré des représentants de la société civile et du secteur privé, notamment des femmes chefs d’entreprise, afin de mieux comprendre leurs besoins et de contribuer à fournir des infrastructures aux personnes qui en ont besoin.

Au cours de son séjour au Sénégal, la délégation a visité le futur site de fabrication de vaccins de l’Institut Pasteur de Dakar, un projet dans lequel la U.S. International Development Finance Corporation a apporté un financement d’environ 1.7 milliard de FCFA (3 millions de dollars) pour soutenir la 1ère phase de la construction du bâtiment. En outre, la délégation a visité un entrepôt frigorifique pour lequel l’USAID a aidé à obtenir un financement du secteur privé afin de commercialiser des produits horticoles pour 650 entreprises agroalimentaires et 6 grands négociants.   

Alexia Latortue, directrice générale adjointe de la Millennium Challenge Corporation, a partagé les avantages à long terme du travail de l’agence américaine d’aide étrangère au Sénégal. «Le Sénégal Power Compact est un exemple de l’approche B3W en action – un partenariat avec le gouvernement du Sénégal qui contribuera à hauteur de 600 millions de dollars pour aider à garantir une électricité fiable et de haute qualité grâce à des investissements transformateurs en matière d’infrastructures et de réformes dans le secteur de l’électricité du pays, qui comprend des éléments de résilience climatique, d’inclusion du genre, de numérisation et d’une meilleure fourniture d’électricité aux systèmes de santé». 

L’ambassadeur Mushingi a noté que « les infrastructures de mauvaise qualité, qui alimentent la corruption ou accentuent la dégradation de l’environnement, ne peuvent que contribuer à des défis plus importants pour les pays au fil du temps. Cependant, lorsqu’elles sont mises en œuvre de manière appropriée, avec des investissements transparents et durables dans des projets qui répondent aux besoins du pays et qui font appel à la main-d’œuvre locale pour maintenir des normes élevées en matière de travail et d’environnement, les infrastructures peuvent constituer une base solide qui permet aux sociétés des pays à revenu faible et intermédiaire de se développer et d’améliorer leurs performances. C’est l’idée qui sous-tend le programme Build Back Better World».