L’USAID et le gouvernement du Sénégal prolongent de cinq ans

USAID Mission Director Susan Fine and Minister Amadou Ba sign the agreements in the presence of Ambassador Zumwalt. (Photo US Embassy)
Mme Susan Fine et M. Amadou Ba s’échangent le protocole signé. (Photo US Embassy)
Mme Susan Fine et M. Amadou Ba s’échangent le protocole signé. (Photo US Embassy)

Les Etats-Unis à travers l’Agence des États-Unis pour le développement (USAID) et le gouvernement du Sénégal ont procédé à la signature des avenants aux accords de financement relatifs aux différents domaines d’intervention appuyés par l’USAID, estimés à une valeur de 466 millions de dollars US, et ainsi prolongent les accords qui arrivent à échéance, de septembre 2015 à 2020.

Mme Susan Fine, directrice de l’USAID et le ministre de l’Économie et des Finances, M. Amadou Ba, ont signé le protocole ce mardi 15 septembre pour leurs gouvernements respectifs dans les locaux du ministère en présence de l’ambassadeur des États-Unis au Sénégal, M. James Zumwalt, et des représentants des autres ministères.

S’exprimant lors de la cérémonie de signature officielle, Son Excellence James Zumwalt  a réaffirmé l’engagement des États-Unis a aidé le Sénégal à atteindre ses objectifs de développement économique et social.

« L’accord signé aujourd’hui codifie nos objectifs communs, et trace clairement la voie de la continuation du partenariat des Etats-Unis avec le Sénégal », a-t-il précisé.

Pour sa part, la directrice de l’USAID, Mme Susan Fine a indiqué que l’objectif de ces amendements est d’aligner les interventions de l’USAID aux orientations du Plan Sénégal Émergent et de tenir également compte des priorités du Gouvernement du Sénégal dans un contexte marqué par l’annonce prochaine des Objectifs de développement durable.

« En prolongeant ces Accords, nous mettrons l’accent sur la réduction de la pauvreté, l’augmentation de la qualité et de l’accès équitable à l’éducation de base, la promotion de la sécurité alimentaire et de la nutrition, et l’appui à l’amélioration de la vie des populations en Casamance », a-t-elle ajouté

Tout en saluant l’étroite collaboration des deux parties sous ces accords,  Mme Fine a déclaré que ces accords introduisent des programmes nouveaux dans le commerce, l’énergie, la  décentralisation fiscale et le renforcement du système de santé.

Les financements pour la période 2015-2020  se présenteront comme suit : 220 millions de dollars  pour la santé; 152 millions de dollars pour la croissance économique ; 76 millions de dollars pour l’éducation ; et 18 millions de dollars pour la bonne gouvernance.

Les précédents accords (2010-2015) d’une valeur globale de 463 millions de dollars US ont alloué 179 millions de dollars au domaine de la santé, 168 millions de dollars à la croissance économique, 90 millions de dollars à l’éducation et 26 millions de dollars à la bonne gouvernance.