L’USAID lance le programme « Sunu Budget» sur l’accès des citoyens à l’information budgétaire

Budget Minister Birima Mangara and USAID/Senegal Mission Director Lisa Franchett(Photo USAID)

L’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) a lancé la deuxième phase du programme USAID/PACE, dénommée “Sunu Budget” qui est consacrée à l’accès du public à l’information budgétaire lors d’une cérémonie présidée par le ministre délégué chargé du Budget M. Birima Mangara en présence de la directrice de l’USAID Mme Lisa Franchett ce jeudi 28 janvier 2016 à Dakar.

Sunu Budget met l’accent sur la transparence budgétaire qui est au cœur de la démocratie et de la bonne gouvernance économique. Conformément aux engagements internationaux et à la loi portant Code de transparence au Sénégal, l’USAID contribuera, à travers ce programme, au renforcement des capacités et des bonnes pratiques dans la diffusion des documents budgétaires.

Selon Mme Franchett, « l’information budgétaire accessible à temps et compréhensible par les citoyens favorise le débat. Ce débat soumet les décisions et actions de l’administration financière à l’examen et à l’audit des citoyens qui sont affectés par les décisions politiques au quotidien ».

Les services du ministère des Finances publient régulièrement depuis quelques temps, la loi de finance, le budget citoyen, les rapports périodiques et les données statistiques sur le site Internet du ministère.

De tels efforts ont permis au Sénégal d’améliorer son score sur l’indice de classement de l’International Budget Partnership (IBP) qui porte sur le budget ouvert en en passant de dix sur cent (10/100) en 2012 à quarante-trois sur cent (43/100) en 2015. La moyenne mondiale est de 45/100. « Je suis confiante que, dans un futur proche, le Sénégal pourrait dépasser la moyenne mondiale.

Ce programme « Sunu Budget » voudrait contribuer à l’atteinte de cet objectif » a déclaré la directrice de l’USAID. Mme Franchett a précisé que l’un des enjeux pour le Sénégal est de publier les documents à temps et de mettre en place des mécanismes pour la participation du public au processus budgétaire. Pour sa part, le ministre délégué chargé du Budget, M. Birima Mangara, s’est réjoui du lancement du programme pour une implication du public dans l’élaboration du budget.

Cette implication contribue au renforcement des capacités des citoyens à à mieux comprendre les enjeux liés au budget. La mise en œuvre des politiques publiques méritent une forte consolidation, elle mérite également une appropriation par la société civile, les populations elles-mêmes, a-t-il dit.

Le programme Sunu Budget vise à accompagner le gouvernement dans la diffusion de l’information au plus grand nombre, y compris à ceux qui n’ont pas accès à Internet. Il cherche également à favoriser un dialogue constructif entre les décideurs et les citoyens autour du budget qui est l’instrument par excellence d’exécution des politiques publiques et des priorités du gouvernement.

La plateforme web Sunu Budget permettra aux citoyens de comprendre les tenants et les aboutissants du budget de sorte qu’ils puissent avoir plus de place dans l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi du budget et influencer positivement les orientations budgétaires. En sus, le programme mènera une campagne de communication en langues locales pour ceux qui n’ont pas accès à internet.

Lancé en 2014, le projet USAID/PACE, mis en œuvre par l’Ong locale ONG 3D, vise à améliorer le dialogue entre les citoyens et les institutions étatiques sur les politiques publiques et la gestion transparente du pays.

La première phase de PACE a porté sur le renforcement des capacités de l’Assemblée nationale et l’amélioration des relations entre citoyens et parlementaires.