Journée mondiale de lutte contre le paludisme

Dr Mady Ba et l’ambassadeur James Zumwalt signent une déclaration les engageant à stopper la propagation du paludisme au Sénégal. (US Embassy photo)
Dr Mady Ba et l’ambassadeur James Zumwalt signent une déclaration les engageant à stopper la propagation du paludisme au Sénégal. (US Embassy photo)

Les Etats-Unis réaffirment leur engagement à aider le Sénégal à éliminer le paludisme

Le 25 avril, les gouvernements et les organismes de santé publique du monde entier vont célébrer la Journée mondiale de lutte contre le paludisme. Ici au Sénégal, le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) s’associe avec des gouvernements, des ONG, des organisations du secteur privé, des universités et des groupes communautaires pour prévenir et traiter le paludisme. Le gouvernement américain est fier d’en faire partie.

Le 16 avril dernier, Speak Up Africa, partenaire de l’USAID, a présenté dans le hall de l’ambassade des Etats-Unis une exposition itinérante de photos sur le paludisme. L’Ambassadeur James Zumwalt et Dr Mady Ba, coordonnateur du PNLP, se sont exprimés pour remercier le personnel de l’USAID pour leur travail diligent dans la lutte contre le paludisme au Sénégal.

« Nous avons noté entre 2008 et 2014 une diminution de 6 pour cent à 1.2 pour cent de la prévalence parasitaire permettant d’envisager un objectif de pré-élimination à l’horizon 2018.   L’objectif est ambitieux mais réalisable compte tenu des capacités dont le pays dispose. Je voudrais donc renouveler l’engagement du Gouvernement américain à vous accompagner encore dans cette exaltante mission d’élimination du paludisme dans votre pays » a dit l’Ambassadeur Zumwalt.

Ils ont ensuite, tous les deux, signé une déclaration les engageant à stopper la propagation du paludisme au Sénégal. Depuis l’année dernière, cette exposition est montrée à travers le Sénégal dans le cadre de la campagne « Zéro paludisme ». L’ambassade des États-Unis est la dernière étape pour ces photos avant qu’elles ne soient présentées au président Macky Sall lors de la célébration de la Journée mondiale contre le paludisme le 25 avril au King Fahd Palace.

Pour sensibiliser davantage, l’ambassade a également produit une audio-diffusion en français et en wolof qui parle des moyens de lutter contre le paludisme. Ces audio-diffusions sont disponibles sur le site de l’ambassade : https://sn.usembassy.gov/fr/category/health-issues-fr/, et ont également été distribuées aux stations de radio communautaires à travers le pays.

Les Volontaires du Corps de la paix américain au Sénégal sont également engagés dans la lutte contre le paludisme. Dans le cadre de la campagne « Stop Out Malaria – Bouter le paludisme dehors », ces volontaires ont mené des campagnes d’éducation et de distribution de moustiquaires imprégnées d’insecticides de longue durée. 178 volontaires y ont participé en 2014 et ont atteint près de 18 000 personnes dans 345 communautés. En outre, les Volontaires ont aidé à intensifier le PECADOM (projet pilote communautaire de prise en charge des cas de paludisme à domicile) dans l’ensemble de la région de Kédougou, un programme de surveillance active du paludisme qui a permis de tester plus de 10 000 personnes et de traiter près de 8 000 personnes avec les ACT,  traitement du paludisme simple. Le programme sera élargi pour la région de Kolda en 2015.